Nouvelles de PROCURE

juillet 5, 2018

Pour les hommes qui ne répondent plus à l’hormonothérapie…

Santé Canada approuve ERLEADA™* (apalutamide en comprimés), le premier traitement pour les hommes atteints d'un cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration. ERLEADA™ a réduit de 70 % le risque de métastases ou de décès chez les patients, et a prolongé de plus de deux ans la survie médiane sans métastases1.

SOURCE : Communiqué de presse de Janssen Inc.

TORONTO, le 4 juill. 2018 /CNW/ - Le groupe Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson a annoncé aujourd'hui que Santé Canada a approuvé ERLEADA™ (apalutamide en comprimés), un traitement oral indiqué chez les patients atteints d'un cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration (CPRCnm)2. Santé Canada a accordé à ERLEADA™ un statut d'évaluation prioritaire; il s'agit du premier traitement approuvé pour les hommes ayant reçu un diagnostic de CPRCnm.

Le cancer de la prostate est le cancer le plus répandu chez les hommes au Canada; environ 21 300 hommes ont été diagnostiqués en 20173. On parle de cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration lorsqu'il y a une progression de la maladie malgré l'administration d'un traitement par privation androgénique (TPA), et que le cancer ne s'est pas propagé à d'autres parties de l'organisme (formation de métastases)4. Neuf patients sur dix atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration finiront par présenter des métastases osseuses qui peuvent entraîner de la douleur, des fractures et une compression de la moelle épinière5. Il est essentiel de retarder l'apparition des métastases dans le traitement du cancer de la prostate au stade avancé.

L'approbation d'ERLEADA™ par Santé Canada se fonde sur les données tirées de l'essai clinique de phase III SPARTAN. Dans le cadre de cet essai, on a observé qu'ERLEADA™ réduisait de 70 % le risque de métastases ou de décès chez les patients atteints d'un CPRCnm, et qu'il prolongeait de plus de deux ans la survie médiane sans métastases (différence de 24,8 mois) comparativement au placebo6.

« Auparavant, les hommes atteints d'un cancer de la prostate résistant à la castration n'avaient aucune option efficace avant de présenter des métastases », a dit le Dr Fred Saad, chef du service d'urologie du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) et investigateur clinique de l'essai SPARTAN**. « Nous attendions l'arrivée d'un traitement qui peut être utilisé à un stade plus précoce de la maladie pour en ralentir la progression, et pour permettre aux hommes de conserver leur qualité de vie. L'approbation d'ERLEADA™ est un progrès important pour répondre aux besoins de ces patients. »

ERLEADA™ est un inhibiteur du récepteur des androgènes de nouvelle génération administré par voie orale; il aide à bloquer l'activité des androgènes (des hormones comme la testostérone) et s'est révélé efficace pour ralentir la progression de la maladie7. ERLEADA™ est utilisé dans le traitement des hommes atteints d'un cancer de la prostate qui ne répondent plus aux traitements médicaux ou chirurgicaux visant à réduire le taux de testostérone, avant que le cancer ne se propage à d'autres parties du corps8.

« Jusqu'à maintenant, les hommes atteints d'un cancer de la prostate à ce stade étaient contraints d'attendre que leur état s'aggrave pour être admissibles au prochain traitement », a dit le Dr Stuart Edmonds, vice-président, Recherche, Promotion de la santé et Soutien des survivants à Cancer de la prostate Canada. « L'arrivée de médicaments pour traiter le cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration fournit une importante occasion à ces hommes et à leurs familles : en ayant accès à un traitement approuvé qui peut retarder la progression de la maladie, ils peuvent maintenir leur qualité de vie. »

Cliquez sur ce lien pour accéder au communiqué de presse intégral et les données de l'essai clinique SPARTAN

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE