Cher stress, je pense qu’il est temps de rompre…

Cher stress, je pense qu’il est temps de rompre…

Si vous faites partie de ceux qui n’arrivent pas à se détendre et pour qui l’idée même de la relaxation ou de se joindre à un groupe génère des tensions, cet article est pour vous.

Dans le contexte du cancer de la prostate, la relaxation est un outil complémentaire qui vous accompagnera dans chaque étape de votre prise en charge, et ce, pendant votre maladie, mais aussi après les traitements. Voici comment mieux vous concentrer sur cet élément afin d’améliorer votre niveau de bien-être global.

 

Combattre le stress par la détente

La respiration est l’élément fondamental de la détente. Apprenez à la maîtriser et vous contrôlerez plus facilement votre état mental ainsi que vos émotions. Les techniques proposées ici sont des techniques respiratoires que vous pouvez facilement exploiter au quotidien. En les pratiquant régulièrement, vous pourrez très vite en apprécier les bienfaits.

 

Tout d’abord, concentrez-vous sur votre respiration. Posez-vous ces questions, afin de mieux comprendre comment vous respirez :

  • Votre respiration est-elle rapide ou calme ?
  • Est-elle ample ou superficielle ?
  • Respirez-vous par le ventre ou par la poitrine ?

 

Cette dernière question est cruciale, car de manière générale, il est préférable de respirer par le ventre et d’avoir une respiration profonde et calme. Si ce n’est pas le cas, ces exercices pourraient vous aider à améliorer votre technique de respiration et à vous sentir moins stressé en période de traitements contre le cancer de la prostate.

 

Comment respirer par le ventre?

En position assise, fermez les yeux, puis posez une main sur votre ventre et une autre sur votre poitrine. Vous percevrez ainsi mieux le mouvement respiratoire pendant l’exercice. Par la suite, soufflez en rentrant votre ventre et laissez l’inspiration se faire et votre ventre se gonfler. Essayez de retenir l’air une ou deux secondes, puis expirez lentement.

 

Faites l’exercice tranquillement, cinq ou six fois, sans forcer. Si vous éprouvez le besoin de prendre une grande respiration, faites-le, puis reprenez le rythme tranquille d’une respiration ventrale. Sentez comme tout se calme autour de vous.

 

Les bienfaits de la détente

Lorsque vous entrez dans la phase de détente, vos dents se desserrent, vos épaules se relâchent et vos tensions diminuent progressivement. Vous laissez peser vos bras pour prendre conscience de leurs points d’appui. Vous prenez également conscience des points d’appui de votre dos et de vos pieds.

 

Appréciez cette sensation agréable de calme. Respirez profondément, puis commencez à bouger vos mains, vos pieds et à vous étirer… Par la suite, quand vous le souhaitez, ouvrez les yeux.

 

Un exercice à pratiquer n’importe où

La bonne nouvelle, c’est que cet exercice peut se faire n’importe où, à n’importe quel moment de la journée et dans n’importe quelle posture : assis, debout, les yeux ouverts ou fermés; l’important est de vous concentrer sur votre respiration afin d’en arriver à respirer par le ventre. Dans un contexte de traitements contre le cancer de la prostate, cet élément est crucial pour vous aider à faire diminuer votre niveau de stress et à vous faire sentir mieux dans votre peau.

NouvellesPas de commentaire

Laisser un commentaire