Pourquoi devrais-je participer à un essai clinique ?

Pourquoi devrais-je participer à un essai clinique ?

La participation à un essai clinique se fait sur une base volontaire; c’est donc vous qui décidez d’y participer ou non.

Si vous acceptez, vous serez informé de toutes les facettes de l’expérience.Même si vous avez accepté au départ de participer à un essai, vous pourrez toujours changer d’avis à n’importe quel moment et abandonner le traitement.

Vous serez sans doute heureux d’apprendre que les médecins et les scientifiques travaillent sans relâche pour trouver de nouvelles et de meilleures façons de traiter, prévenir et dépister le cancer de la prostate, et aussi pour améliorer la qualité de vie de ceux qui sont atteints de ce cancer. Pour cela, ils ont recours aux essais cliniques.

Qu’est-ce qu’un essai clinique ?

Une fois qu’un médicament ou un traitement nouveau a été proposé par un médecin, il est testé de façon théorique ou avec des animaux de laboratoires; s’il se révèle prometteur, les chercheurs élaborent ensuite un programme (appelé aussi protocole) afin de tester son efficacité chez l’humain.

Quelle sont les étapes

En règle générale, les essais cliniques comportent trois étapes. La première étape vise à déterminer l’innocuité du médicament ou du traitement et elle fait appel habituellement à un petit groupe de patients. La seconde étape a pour but de tester l’efficacité du médicament ou du traitement et englobe normalement un plus grand nombre de patients souffrant d’un trouble précis. Si ces résultats demeurent prometteurs, les essais passent ensuite à une troisième étape qui fait intervenir des centaines et même des milliers de patients.

Au cours de cette troisième étape, les chercheurs veulent déterminer si le nouveau traitement est plus efficace qu’un traitement utilisé couramment et, pour cela, ils séparent les participants en groupes. L’impartialité de ces essais est d’une grande importance. C’est pourquoi les patients ne savent pas à quel groupe ils appartiennent et même, il arrive souvent que le personnel médical l’ignore. Le « groupe expérimental » reçoit le nouveau traitement, tandis que le « groupe témoin » reçoit le meilleur traitement standard commercialisé.

Ou se déroulent-ils ?

Les essais cliniques se déroulent souvent dans différents endroits et chaque médecin est tenu de suivre rigoureusement le programme ou le protocole. Ces essais sont conçus avec soin de façon à minimiser les risques et à optimiser les avantages. Tous les programmes sont soumis à un comité de révision ou d’éthique qui s’assure que les essais prévus ne font pas courir de risques déraisonnables aux participants.

Suis-je obligé d’accepter si on me le propose ?

La participation à un essai clinique se fait sur une base volontaire; c’est donc vous qui décidez d’y participer ou non. Si vous acceptez, vous serez informé de toutes les facettes de l’expérience. Vous devrez signer un formulaire de consentement stipulant que vous êtes bien renseigné et que vous comprenez le but de l’expérience. Même si vous avez accepté au départ de participer à un essai, vous pourrez toujours changer d’avis à n’importe quel moment et abandonner le traitement.

Plusieurs hommes aiment participer à des essais parce qu’ils souhaitent faire progresser la science médicale et améliorer le sort des patients des générations futures. D’autres participent parce qu’ils veulent avoir la chance de bénéficier d’un traitement ou d’un médicament nouveau avant qu’il ne soit offert sur le marché. D’autres encore se sentent rassurés parce qu’en participant à un essai ils reçoivent des soins attentifs.

Ma santé sera-t-elle à risque ?

Selon les constatations des chercheurs, les patients qui reçoivent un traitement dans le cadre d’un essai clinique se portent généralement mieux que les patients non participants. Cela ne signifie pas pour autant que le traitement à l’essai est le meilleur. Plusieurs autres facteurs peuvent intervenir, comme l’accès à de bons appareils ou la présence de médecins obéissant à des lignes directrices rigoureuses pendant le traitement.

Quelles que soient vos raisons de participer à un essai clinique, vous devez connaître les risques ou les inconvénients pouvant y être associés. Voici quelques questions que vous voudrez sans doute poser à un professionnel de la santé afin d’être sûr de prendre la bonne décision.

Questions à poser avant de participer à un essai clinique

  • Pourquoi fait-t-on cet essai clinique?
  • Quels en sont les objectifs?
  • Comment l’essai peut-il m’aider et pourra-t-il aider d’autres personnes?
  • Quelle sera la durée de l’essai clinique et quelle sera la durée de mon engagement?
  • Est-ce que je serai obligé de m’absenter du travail?
  • Est-ce que je devrai aller plus souvent à l’hôpital ou à la clinique?
  • Est-ce que je devrai subir des tests supplémentaires?
  • Est-ce que je devrai assumer des frais?
  • Peut-il y avoir des effets secondaires, si oui, quels sont-ils?
  • Les traitements m’affecteront-ils sur le plan émotif?
  • Est-ce que je serai obligé de répondre à plusieurs questionnaires ou de tenir un journal quotidien?
  • Qui saura que je participe à un essai clinique et que leur dira-t-on à mon sujet?
  • En cas de problème, y aura-t-il quelqu’un que je pourrai contacter à en tout temps?

Pour en savoir plus sur votre participation à un essais cliniques, parlez à votre équipe soignante. Pour de plus amples renseignements sur les essais cliniques, visitez :

 

NouvellesPas de commentaire

Laisser un commentaire