La luminothérapie : y avez-vous pensé ?

La luminothérapie : y avez-vous pensé ?

 

En général, l’automne et l’hiver, il est normal de se sentir plus déprimé qu’à l’habitude, en particulier après avoir subi des traitements contre le cancer de la prostate.

En effet, le manque de lumière et de soleil a pour effet de nous faire sentir plus triste et morose, et ce, en raison de la carence en vitamine D dont nous souffrons. C’est encore plus vrai pour les personnes qui ont ou ont eu un cancer de la prostate.

 

Une solution pour pallier le manque de lumière

Si vous vous reconnaissez à la lecture de ces lignes, une lampe de luminothérapie pourrait très bien vous être salutaire. En effet, depuis quelques années, une nouvelle thérapie permettant au corps de continuer à produire de la vitamine D, et ce, en dépit du manque de clarté, a vu le jour et aide des milliers de personnes à se sentir mieux pendant l’automne et l’hiver, incluant les hommes aux prises avec un cancer de la prostate.

 

En quoi consiste la luminothérapie?

Consistant à exposer les yeux à une lumière d’intensité et de spectre spécifiques qui s’apparentent à ceux de la lumière solaire, la luminothérapie est un traitement non médicamenteux reconnu pour son efficacité à contrer les effets du manque de lumière hivernal, incluant la dépression saisonnière.

 

Grâce à sa capacité à reproduire la lumière et les rayons du soleil, la luminothérapie donne à l’épiderme la dose de soleil dont il a besoin pour créer de la vitamine D et donc permet aux personnes qui utilisent cette thérapie de se sentir moins déprimées pendant la saison hivernale.

 

Où trouve-t-on la vitamine D?

Bien que la vitamine D soit présente dans plusieurs aliments, tels que les produits laitiers et les poissons gras, sa plus grande source est sans contredit le soleil. Pour en produire, votre corps, particulièrement votre visage et vos avant-bras, doit être exposé au soleil sans protection solaire, ce qui est rarement le cas pendant l’hiver. C’est pourquoi la luminothérapie pourrait devenir votre nouvelle meilleure amie.

 

Comment bénéficier de la luminothérapie?

Pour bénéficier de la luminothérapie, on doit s’exposer quotidiennement à une lumière d’une intensité supérieure à 2 000 lux. À titre de comparaison, la luminosité d’un bureau bien éclairé est de 300 à 500 lux. Celle d’une journée pleinement ensoleillée peut quant à elle dépasser 100 000 lux.

 

Le standard cliniquement reconnu est une exposition lumineuse de 10 000 lux à la hauteur des yeux durant 30 minutes chaque jour, idéalement le matin.

 

Des résultats se font généralement sentir dès la première semaine, mais quatre semaines de traitement sont habituellement nécessaires avant d’obtenir une réponse optimale. Il est recommandé de débuter le traitement lorsque l’ensoleillement diminue à l’automne et de poursuivre jusqu’au printemps.

 

Les autres bienfaits de la luminothérapie

En plus de traiter la dépression saisonnière, la luminothérapie possède d’autres vertus. En effet, on l’utilise également pour traiter l’insomnie, pour contrer les effets du décalage horaire, et parfois même comme traitement secondaire de la dépression en général.

 

Si vous envisagez l’achat d’une lampe de luminothérapie après un cancer de la prostate, lisez le texte Comment bien choisir sa lampe de luminothérapie. Vous pouvez également consulter votre pharmacien, qui saura sans aucun doute vous prodiguer d’excellents conseils.

Source: Jean Coutu

NouvellesPas de commentaire

Laisser un commentaire