Pourquoi faire le test de l’APS?

Pourquoi faire le test de l’APS?

Pour dépister le cancer de la prostate, on parle souvent du test de l’APS. L’antigène prostatique spécifique (APS) est une enzyme produite par la prostate dont on peut analyser le taux à partir d’une simple prise de sang. Ainsi, le test effectué en laboratoire mesure les nanogrammes par millilitre d’APS libre et lié dans le sang.  Les quantités jugées normale varient selon l’âge.

Que peut révéler le test d’APS?

À lui seul, ce test ne suffit pas à poser un diagnostic, mais il permet tout de même d’apprendre diverses choses sur la santé d’un homme. En effet, un taux d’APS élevé peut signifier différents troubles.

Par conséquent, les résultats du test d’APS peuvent révéler une hyperplasie bénigne de la prostate, c’est-à-dire une prostate volumineuse, une prostatite, qui consiste en une inflammation ou une infection de la prostate, une infection urinaire ou encore un cancer de la prostate.

Puisque les possibilités sont variées, cela signifie qu’environ 75 % des hommes avec un taux d’APS élevé n’ont pas de cancer masculin. Il faut donc d’autres examens pour déterminer la nature du problème, s’il y en a un, en particulier lorsqu’il est question de cancer.

APS et cancer de la prostate

Ce n’est que combiné au toucher rectal que le test de l’APS représente un outil précis de dépistage précoce du cancer de la prostate. Par ailleurs, il se peut qu’un taux d’APS normal cache tout de même un cancer.

En effet, il existe plusieurs variables qui influencent la probabilité que vous ayez le cancer de la prostate ou non. C’est notamment le cas de l’âge et des antécédents familiaux, qui ont une très grande importance lorsqu’il est question de cette maladie.

Pour toutes ces raisons, le test de l’APS est nécessaire à l’établissement d’un diagnostic, qu’il s’agisse d’un cancer ou d’autre chose. Cependant, il ne garantit pas un résultat exact s’il est utilisé seul, d’autant plus que votre médecin traitant devra tenir compte de plusieurs autres facteurs avant de vous recommander un spécialiste.

NouvellesPas de commentaire

Laisser un commentaire