Nouvelles de PROCURE

avril 13, 2017

Les signes et symptômes du cancer de la prostate

Mise à jour: février 2019

Il est fréquent que le cancer de la prostate, lors des tout premiers stades, ne cause aucun symptôme dû à son développement généralement lent. Les symptômes commencent à apparaître si la tumeur cancéreuse grossit et comprime votre urètre, entraînant des changements de vos habitudes urinaires ou d’autres problèmes, ou si votre cancer est avancé.

Mais d’abord et avant tout, pas de panique! Ces symptôme peuvent être peuvent être reliés à d’autres maladies, troubles ou affections, qui n’ont rien à voir avec le cancer de prostate.

Signes et symptômes possibles du cancer de la prostate

  • Besoin d’uriner souvent le jour et la nuit (mictions fréquentes)
  • Urgent besoin d’uriner (mictions urgentes)
  • Difficulté à commencer ou à arrêter d’uriner
  • Jet d’urine faible ou qui s'interrompt
  • Sensation de mal vider sa vessie
  • Difficulté à contrôler sa vessie (fuite urinaires)
  • Douleur ou sensation de brûlure lorsqu’on urine
  • Difficulté à avoir une érection
  • Éjaculation douloureuse
  • Présence de sang dans l’urine ou dans le sperme (plus rare)

La tumeur ne cause pas de douleur à la prostate proprement dite. Elle peut uniquement causer des symptômes, surtout urinaires. Il ne faut pas perdre de vue que tous ces symptômes sont généralement causés par un grossissement bénin de la prostate qui survient avec l’âge (c’est l’hypertrophie bénigne de la prostate - HBP) et non par un cancer de la prostate. Ils peuvent également être causés par d’autres problèmes liés à l’appareil urinaire, la prostatite bactérienne (infection urinaire) ou infectieuse (infection transmise sexuellement) entre autres.

Bien que la prostatite occasionne les mêmes symptômes que la prostate volumineuse (HBP) et le cancer de la prostate, elle s’accompagne généralement de douleurs dans le bas du ventre et du dos et des frissons et une forte fièvre si aiguë.

Différents signes et symptômes peuvent se manifester à un stade plus avancé de la maladie. Nous les retrouvons ici.

Que faire en présence de ces symptômes?

Passé l’âge de 40 ans, il est important que les hommes s’assurent de ne pas confondre HBP, prostatite et cancer de la prostate. Si vous présentez des symptômes inhabituels, consulter un médecin devient plus qu’important pour en avoir le cœur net.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Cancer de la prostate - Signes et symptômes
La prostate, c’est quoi exactement
Êtes-vous à risque d’un cancer de la prostate
Quels sont les tests de dépistage et est-ce pour vous

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Votre prostate, vous la connaissez?
J’ai mal à la prostate. Est-ce un cancer?
Cancer de la prostate: Avez-vous dit zéro symptôme?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

,

Un commentaire

Répondre à Maria Jose Lucas Paraiso Annuler la réponse.

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE