Nouvelles de PROCURE

juin 30, 2020

Quand l’hormonothérapie augmente la survie globale de façon significative…

L'arrivée de l’hormonothérapie de nouvelle génération pour traiter le cancer de la prostate non métastatique résistant à la castration améliore non seulement la survie globale, mais fournit une importante option de traitement aux hommes qui ne répondent plus à l’hormonothérapie standard et à leurs familles.

NUBEQA® (darolutamide), médicament contre le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique, améliore la survie globale et a un profil d’innocuité favorable chez les hommes atteints de cancer de la prostate non métastatique.

SOURCE: Extrait du communiqué de presse de Bayer Canada

MISSISSAUGA (Ontario), 16 juin 2020 – Les données de l’analyse finale prédéfinie de la survie globale (SG) de l’essai de phase III ARAMIS (Androgen Receptor inhibiting Agent for MetastatIc-free Survival) ont montré que l’association de NUBEQA® (darolutamide) au traitement antiandrogénique (TAA) améliorait significativement la SG et retardait significativement l’apparition des symptômes associés au cancer, et avait un profil d’innocuité comparable à celui du traitement habituel, le TAA seul, chez les patients atteints de cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm). NUBEQA® est un inhibiteur non stéroïdien des récepteurs aux androgènes (RA) à prendre par voie orale pour le traitement des patients atteints de CPRCnm.

Des résultats déjà publiés de l’essai ARAMIS avaient mis en évidence une amélioration très significative de la survie sans métastase (SSM), critère d’évaluation primaire, la SSM médiane ayant été de 40,4 mois avec l’association darolutamide-TAA et 18,4 mois avec l’association placebo-TAA (p < 0,001). Toutefois, au moment de cette analyse, les données sur la SG n’étaient pas encore matures.

La nouvelle analyse finale de la SG a notamment démontré qu’au cours de l’essai ARAMIS, le darolutamide...

  • avait significativement réduit le risque de décès, soit de 31 pour cent (rapport des risques [RR] de 0,69, intervalle de confiance [IC] de 95 % de 0,53 à 0,88; p = 0,003) chez les patients atteints de CPRCnm
  • avait significativement allongé le délai de progression de la douleur, le délai d’instauration de la première chimiothérapie cytotoxique et le délai de survenue du premier événement osseux symptomatique (EOS)
  • continuait d’avoir un profil d’innocuité favorable, aucun nouveau signal de sécurité n’ayant été observé, malgré la plus longue durée du traitement, ce qui a permis aux hommes atteints de CPRCnm de conserver leur qualité de vie.

Accédez au communiqué de presse pour en savoir davantage

Recommandation du remboursement de NUBEQA® au Canada

En avril, le Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) ont tous les deux recommandé le remboursement de NUBEQA® pour le traitement du CPRCnm chez les patients à risque élevé de métastases.[1],[2].

Ces recommandations représentent une étape importante de l’accès au traitement pour les patients atteints de CPRCnm.

« Le Réseau canadien des survivants du cancer (RCSC) est très heureux que NUBEQA® ait été recommandé pour les patients atteints de cancer de la prostate, a affirmé Jackie Manthorne, présidente-directrice générale du RCSC. Les patients doivent avoir accès à de nouvelles options thérapeutiques qui répondent à leurs besoins non satisfaits. »

« Il est très réjouissant de disposer de traitements à valeur thérapeutique reconnue pour les patients à haut risque de développer des métastases et qui ont besoin d'une alternative de traitement, car ce cancer particulier ne se guérit pas. Un message d'espoir pour toutes les victimes du cancer de la prostate qui leur offre une amélioration de leur cadre de vie, a déclaré Laurent Proulx, président-directeur général de PROCURE : Halte au cancer de la prostate. Malgré le contexte actuel, il est impératif de continuer à soutenir ces hommes et familles en leur offrant des traitements non seulement efficaces, mais surtout à portée de main grâce au remboursement public. Il est nécessaire de mettre les bouchées doubles dans le processus de négociation dans chaque province car la santé et le bien-être de milliers d'hommes sont en jeu. Il ne faut pas oublier qu'au Canada, 64 patients par jour vont recevoir un diagnostic du cancer de la prostate et il faut tout faire pour leur donner accès aux meilleurs soins. »

NUBEQA® a été homologué par Santé Canada le 20 février 2020.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Conférence qui pourrait vous intéresser

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Pronostic et année de vie
J’ai un cancer avancé

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Seul face à mon diagnostic… L’histoire de Serge
Bienvenue la vie… L’histoire de Serge
L’importance du capital-santé… L’histoire de Martin
Toute une surprise… L’histoire de Martin

Sources et références
NUBEQA® (darolutamide) pour les hommes atteints de cancer de la prostate non métastatique.

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE