Nouvelles de PROCURE

septembre 7, 2021

Connaître son risque de cancer de la prostate

Vous avez 50 ans, vous êtes en pleine forme, vous êtes actif et mangez sainement. En d’autres mots, vous prenez soin de vous et tenez à cœur votre santé. Donc pourquoi est-il important de connaître son risque de cancer de la prostate? 

La plupart des cancers sont attribuables à de nombreux facteurs de risque, mais, outre l’âge, il arrive parfois que le cancer de la prostate se développe chez des hommes qui ne présentent aucun des facteurs de risque décrits ci-dessous. De nombreuses études sont en cours et nous en saurons davantage dans les prochaines années. Des recherches ont cependant permis de mettre en lumière certains facteurs de risque. 

Facteurs de risque établis 

L’âge

En général, il affecte les hommes de plus de 50 ans et sa prévalence (le nombre de cas) augmente avec l’âge. Il est extrêmement rare qu’il survienne avant l’âge de 40 ans; lorsque cela arrive, c’est habituellement en raison de facteurs génétiques. 

Si vous avez plus de 50 ans et que vous vous inquiétez de votre risque de cancer de la prostate, parlez à votre médecin de dépistage. 

L’histoire familiale

Vous êtes 2 à 5 fois plus à risque si un parent (père, frère, fils) en est atteint, s’il a reçu un diagnostic avant 60 ans et/ou s’il y a d’autres formes de cancer, par ex. cancer du sein ou de l’ovaire entre autres, dans la famille immédiate. 

Si vous avez des parents atteints d’un cancer de la prostate, du sein ou de l’ovaires, et que vous êtes préoccupé par votre risque, parlez-en à votre médecin. Bien que le risque d’un cancer de la prostate puisse être plus élevé, cela ne signifie pas que vous en développerez un. 

L’origine ethnique

Le taux de cancer de la prostate est plus faible chez les hommes d’origine asiatique, alors que les hommes noirs risquent davantage d’être atteints du cancer de la prostate. Ils sont plus susceptibles de recevoir ce diagnostic à un plus jeune âge que les hommes blancs. Nous ne savons pas pourquoi, mais cela pourrait être lié à certains gènes. 

Si vous êtes un homme noir et que vous avez plus de 45 ans, parlez à votre médecin de votre risque de cancer de la prostate, même si vous ne présentez aucun symptôme.

Pour savoir comment le prévenir, cliquez ici.


Découvrez nos nouvelles capsules animées
Découvrez trois nouvelles capsules animées, aussi uniques et originales les unes des autres. Soyez à l’affût!
Voici la première - Symptômes, risque et dépistage


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Cancer et régimes « miracles »

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Suis-je à risque
Signes et symptômes 

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Qu’est-ce qu’une diète anti-inflammatoire?
Quoi manger pour des muscles et des os en santé
5 trucs minceurs pour des repas sains et savoureux
Recettes festives pour votre prostate

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE