Nouvelles de PROCURE

novembre 20, 2021

Je suis une aidante: pouvez-vous m’aider?

Je suis une aidante: pouvez-vous m’aider? Qu’il s’agisse de votre conjoint, de votre père ou de votre frère, jouer le rôle de l’aidant auprès d’un homme atteint du cancer de la prostate n’est pas de tout repos. 

En effet, votre vie change au même rythme que la sienne et vous êtes aux premières loges pour constater les hauts et les bas qu’entraîne la maladie. Vous prenez soin de lui, vous l’aidez au quotidien et vous assistez à tous ses traitements, à tous ses rendez-vous avec le médecin.

Mais vous? Qui prend soin de vous et qui vous aide? Bien que vous ne soyez pas la principale personne à traverser l’épreuve qu’est le cancer de la prostate, vous en subissez également les répercussions physiques et émotionnelles. C’est pourquoi il est important que vous preniez du temps à vous occuper de vous-même.

Sur le plan physique

Lorsque l’on prend soin de quelqu’un d’autre, on oublie souvent de prendre soin de soi-même aussi en parallèle. Or, vous ne voulez pas être malade à votre tour, vous devez donc vous accorder du temps afin de maintenir une bonne santé physique.

Ce n’est pas très sorcier et en même temps, ce n’est pas évident. Essayez de manger le plus sainement possible, dormez selon vos besoins et si vous le pouvez, pratiquez une activité physique régulière qui vous plaît. La coach de vie Nathalie Lambert en sait quelque chose et partage des conseils ici qui pourraient vous inspirer. Enfin, prenez le temps de respirer profondément. Autrement dit, il suffit de suivre les principes de base d’une vie équilibrée… une bouchée, un pas, un jour à la fois. 

Sur le plan émotionnel

Prendre soin de votre corps est important afin de vous donner l’énergie de continuer, mais pour garder votre motivation, c’est l’esprit qui a besoin de repos. Lorsque vous accompagnez votre proche qui est atteint du cancer de la prostate, vous posez des questions, vous encaissez les coups durs, puis c’est vous qui faites les recherches concernant la maladie. Vous avez vite l’impression que celle-ci vous entoure et qu’il n’existe plus rien, que le cancer soit localisé à la prostate ou avancé.

Il est pourtant nécessaire de trouver des moyens de décrocher et de vous soulager de ce stress. Vous aussi, vous avez le droit de penser à vous pour aller mieux. C’est d’ailleurs ce que cette aidante suggère:

« Vous devez faire des choses qui vous plaisent, vos passe-temps, vous consacrer à votre travail, et pouvoir compter sur la famille et des amis. Et il vous faut des personnes à qui vous pouvez dire: « J’ai besoin de te téléphoner simplement pour pleurer », ou « J’ai besoin de passer une soirée avec toi où on parlera de tout sauf de cancer et médecine ». Apprenez à vous connaître suffisamment pour faire savoir à votre entourage ce dont vous avez besoin. » Deborah, conjointe d’un patient atteint d’un cancer de la prostate avancé. 

En deux ans, les changements sont nombreux

C’est une période durant laquelle le couple doit repérer les virages parfois subtils, mais non moins importants. Lire le témoignage de Leah ici

« Même si la chirurgie ne dure que trois heures, le processus de guérison, tant physique qu’émotif, s’étale sur deux ans. Je regarde souvent sa longue cicatrice et je me dis : « Ce n’était pas un rêve. ». Je suis profondément rassurée de constater que nous avons bien tenu le coup. Cette route difficile a été parsemée de larmes et d’angoisses, mais nous avons gardé un bon sens de l’humour qui nous a sauvés à de nombreuses reprises. Aujourd’hui, je suis heureuse que mon mari soit vivant et plein d’énergie. En effet, la passion et, par-dessus tout, la qualité de vie peuvent survivre à un cancer de la prostate. Nous avons l’intention de vivre ensemble longtemps.» Leah, conjointe d’un patient atteint d’un cancer de la prostate. 

Accordez-vous tous les droits de penser à vous pour aller mieux. Et n’hésitez pas à nous contacter lorsque vous avez besoin de souffler!


Découvrez nos nouvelles capsules animées
Découvrez trois nouvelles capsules animées, aussi uniques et originales les unes des autres. Soyez à l’affût!
Voici la deuxième - Diagnostic et traitement


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaires à revoir
L’anxiété en période de cancer

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Faire face au cancer
Soutien pour vous
Ressources en un clic

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
L’importance du capital-santé… L’histoire de Martin
Le cancer de la prostate concerne la/le partenaire aussi!Que faire aujourd’hui pour mieux dormir ce soir?
Apprendre à respirer, c’est essentiel!

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE