Nos porte-paroles

Nous sommes très heureux de pouvoir compter Winston McQuade, Isabelle Pagé et Bertrand Godin comme porte-paroles PROCURE. Ils représentent à eux trois toutes les facettes d’un homme atteint par le cancer de la prostate: le survivant – la fille, la mère, la conjointe – l’ami, le soutien, la famille. Nous sommes extrêmement reconnaissants de leur soutien dans ce combat.

Winston McQuade
WINSTON MCQUADE

L’animateur et artiste Winston McQuade fut l’un des premiers porte-parole PROCURE. Après avoir lui-même reçu un diagnostic de cancer de la prostate, il décide de rejoindre son ami et collègue Jean Pagé afin de s’investir auprès de PROCURE. Son objectif: sensibiliser les hommes à l’importance du dépistage et de la prévention afin de démystifier ce cancer et ouvrir le dialogue. Il faut le dire détecté à un stade précoce, ce cancer est tout à fait guérissable, pourtant 880 hommes vont en mourir chaque année. Aujourd’hui Winston est un survivant, et il est la preuve que les hommes peuvent combattre cette maladie et peuvent également avoir une emprise sur comment ils peuvent vivre cette situation.

«Il est très dur d’apprendre que l’on a un cancer. À cause de l’ombre que fait planer le mot «cancer », bien sûr, mais aussi à cause des effets secondaires et des complications dues aux traitements. Recevoir un diagnostic reste un choc qu’il est parfois difficile à surmonter. Ayant moi-même eu un cancer et ayant vécu une récidive, je sais à quel point l’émotion peut être forte et l’on peut sentir parfois tout son monde s’écrouler. C’est la raison pour laquelle je m’implique depuis tant d’années avec PROCURE. Il y avait un besoin urgent de venir en aide aux hommes recevant un tel diagnostic et surtout il était urgent de démystifier cette maladie encore tabou pour tant d’hommes afin de les aider à sortir de l’isolement et leur faire savoir que des ressources et du soutien existent.» Winston McQuade

 

Isabelle Pagé
ISABELLE PAGE

La comédienne Isabelle Pagé reprend le flambeau de son père Jean Pagé, décédé le 9 décembre dernier à la suite d’une longue lutte contre le cancer de la prostate, devenant une porte-parole officielle pour PROCURE. Elle confirme ainsi son attachement à la cause et sa volonté de faire perdurer l’immense travail accompli par Jean dans la lutte contre le cancer de la prostate au cours de ces 15 dernières années. Celui de briser les tabous entourant la maladie et de sortir de l’isolement les hommes qui en sont victimes. Aujourd’hui, Isabelle Pagé porte à bout de bras la bataille de son père et celle de tous les hommes touchés par le cancer de la prostate. Elle veut les inciter à partager ce qu’ils vivent avec leur famille, leurs proches et tout comme son père, ne plus se sentir gêné d’en parler.

«C’est en parlant ouvertement qu’on évite que la maladie n’affecte le mental. Papa s’est rendu compte que ça ne faisait pas mal d’en parler, au contraire, ça faisait juste du bien et c’est le message que je veux faire passer. PROCURE fait partie de ma vie depuis toujours et bien que mon père ne soit plus là, je reprends son flambeau, car il nous a prouvé à tous que cette épreuve, ensemble, nous pouvons surmonter la tête haute et sans en avoir honte.
Aujourd’hui, je m’engage à aider PROCURE à démystifier le cancer de la prostate et comme mon père, je m’engage à soutenir les hommes et familles qui en souffrent.»
Isabelle Pagé

 

Bertrand Godin
BERTRAND GODIN

Après avoir soutenu la cause depuis plusieurs années, le pilote automobile Bertrand Godin devient le porte-parole officiel de PROCURE. Une cause qui lui tient tout particulièrement à cœur notamment dû à son cher ami Jean Pagé. C’est avec émotion que Bertrand poursuit le travail que Jean a accompli ces 15 dernières années. Il est même à la tête d’une nouvelle initiative: LA COURSE DU COURAGE BERTRAND GODIN, visant à réunir une multitude d’activités pour rallier les passionnés de sport motorisé à la lutte contre le cancer de la prostate.

«Encore aujourd’hui, il y a 12 hommes au Québec qui ont eu un diagnostic de cancer de la prostate et ce combat, j’ai vu mon ami le traverser. Aujourd’hui Jean n’est plus là, mais son combat continue. Celui de briser les tabous entourant cette maladie, aider les hommes à sortir de l’isolement et les soutenir ainsi que leurs familles dans cette longue bataille qu’ils traversent. C’est dans la continuité et avec passion que je prends la relève, notamment aux côtés de Winston McQuade et de sa fille Isabelle. De là-haut, je suis sûr qu’il est fier d’elle.» Bertrand Godin

Retour
Nouvelles de PROCURE