octobre 15, 2015

L’incontinence incommodante, mais traitable !

Connaître le type d’incontinence dont on souffre, ainsi que sa cause, particulièrement pour les hommes atteints du cancer de la prostate, permet de trouver des solutions pour traiter ce problème efficacement.

En effet, il existe plusieurs méthodes afin de réduire ou d’éliminer l’incontinence; certaines sont douces et naturelles, alors que d’autres nécessitent une intervention extérieure. De plus, certains produits sont offerts afin de gérer les inconvénients en attendant que le problème soit réglé.

Méthodes naturelles

Il est possible de mettre fin à l’incontinence après un traitement contre le cancer de la prostate en rééduquant la vessie. Il s’agit d’apprendre à retarder la miction (c’est-à-dire le fait d’uriner) lorsque l’envie est passée, par exemple en planifiant une visite à la toilette toutes les deux ou trois heures, puis en ajoutant une heure après quelque temps. Par ailleurs, il existe des exercices, comme celui de Kegel, afin de renforcer les muscles pelviens et de mieux retenir l’urine.

La modification des habitudes, comme cesser de consommer certains aliments ou liquides et gérer les heures de consommation, peut également avoir un grand impact sur l’incontinence. L’alcool et les boissons caféinées stimulent beaucoup la vessie, pouvant causer l’incontinence d’urgence, alors que les épices, les boissons gazeuses, les agrumes et leurs jus sont des irritants vésicaux. Il faut donc les éviter. De plus, il vaut mieux ingérer une quantité limitée de liquide durant les heures précédant le coucher.

Intervention extérieure

Parfois, la rééducation et la modification des habitudes ne suffisent pas et il faut un petit coup de pouce. Il est possible, par exemple, de stimuler les muscles du plancher pelvien à l’aide d’un courant électrique de basse tension.

D’autre part, si les traitements contre le cancer de la prostate peuvent provoquer l’incontinence, certains médicaments contribuent à réduire les fuites urinaires ainsi que leur fréquence, notamment en rendant la vessie moins irritable. La médication peut également s’avérer nécessaire si l’urètre est obstrué.

Dans les cas les plus sévères, si l’incontinence persiste et affecte la qualité de vie, il est possible de recourir à une intervention chirurgicale. Cependant, il importe de discuter des autres options avec un médecin avant d’en arriver là.

Produits pour pallier l’incontinence

En attendant que la vessie se rétablisse, les effets de l’incontinence peuvent être atténués et gérés à l’aide de certains produits. Ce ne sont pas des traitements. On les trouve dans les pharmacies, par exemple.

Les sous-vêtements protecteurs sont les plus connus et plusieurs d’entre eux sont adaptés aux hommes. Il existe également les condoms collecteurs, dont l’extrémité est ouverte et reliée à un sac pour collecter l’urine, fixé sur la jambe. Il suffit de vider ce sac lorsqu’il est plein. Enfin, la pince pénienne sert à presser doucement l’urètre afin d’empêcher les fuites urinaires.

Avec tous ces moyens à votre disposition, vous arriverez certainement à éliminer les désagréments de l’incontinence de votre vie et à laisser les conséquences du cancer de la prostate derrière vous.

Dans notre prochain article, il sera question des ressources pour l'incontinence masculine.

Souffrez-vous d'incontinence ? Joignez-vous à notre conférence,  à Québec ou par webdiffusion en direct sur notre site Web procure.ca.

Inscrivez-vous ici. C’est gratuit !

Comment faire face à l’incontinence ?

Vous avez des questions ou des inquiétudes ? Parlez à l’un de nos professionnels de la santé.
Contactez notre ligne sans frais disponible 24/7 : 1 855 899-2873.

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE