juin 17, 2015

L’exercice comme un moyen d’améliorer la qualité de vie chez les hommes atteints de cancer de la prostate

Une récente étude encourageante de la Macmillan Cancer Support suggérant que l’exercice à intensité modérée tel que la marche peut réduire le risque de mourir d’un cancer.

L’étude sous-tend que les patients atteints du cancer de la prostate peuvent réduire leur risque de 30% s’ils marchent 20 minutes par jour ou l’équivalent de 1.6 km. L’exercice doit être suffisamment dynamique sans être trop demandant. L’important est d’augmenter la fréquence cardiaque.

Activité physique : une solution miracle pour combattre le cancer ?

Les patients atteints du cancer de la prostate peuvent grandement bénéficier de l’activité physique régulière. En effet, l’exercice réduit non seulement le risque de mourir du cancer, mais il peut également minimiser le risque que la maladie revienne. En outre, l’exercice d’intensité modérée peut aider à atténuer certains des effets secondaires des traitements du cancer de la prostate, tels que le gonflement (l’œdème), la fatigue et l’anxiété.

Avec le nombre croissant de recherches prometteuses démontrant les bienfaits de l’exercice sur les patients atteints de cancer de la prostate, il y a de plus en plus de professionnels de la santé qui prescrivent l’activité physique afin d’aider avec les effets secondaires du traitement et de minimiser le risque de réapparition du cancer.

Vous avez des questions ? Parlez à un de nos professionnels de la santé.

Contactez notre ligne sans frais disponible 24/7 : 1 855 899-2873

Joignez-vous à nous le 21 juin 2015 : Inscrivez-vous à La Marche du Courage PROCURE en cliquant ici

La Marche du Courage PROCURE

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE