Nouvelles de PROCURE

juin 22, 2020

Qu’est-ce qu’une surveillance active réussie

Réussir une surveillance active, est-ce possible? Bien sûr. Est-ce que cela veut dire que votre cancer ne progressera jamais? Non pas du tout. Mais dans 70-75% des cas, le cancer ne progresse pas, car le patient était un bon candidat pour ce type d’option de traitement.

Tous les cancers de la prostate se suivent, mais ne se ressemblent pas. Avoir un cancer de la prostate ne signifie pas nécessairement que vous serez traité. Si certaines formes le nécessitent, d’autres, au contraire, méritent d’avoir un suivi rapproché après la réalisation d’un diagnostic précis. On parle alors de surveillance active.

La surveillance active est un mode de suivi d'un cancer de la prostate qui risque très peu d’évoluer. Le but est d’éviter un traitement inutile, ou de retarder le traitement et les effets secondaires possibles. Le terme surveillance active évoque une notion d’inactivité, ce qui n’est pourtant pas le cas.

Des tests réguliers

Des tests sont régulièrement effectués environ tous les 3 à 6 mois afin de surveiller l’évolution de votre cancer de la prostate, mais ceci peut varier en fonction de votre état.

  • Test de l’antigène prostatique spécifique (APS)
  • Examen physique, incluant un toucher rectal (TR)
  • Biopsie de la prostate
  • IRM de la prostate (dans certains cas) 

Un traitement si nécessaire

Bien qu’on ne dispose pas d’outils fiables à 100% pour prédire la progression de la maladie, le risque de progression de votre cancer vers un stade plus avancé ou la perte d’une fenêtre de traitement sont rarissimes en raison de vos étroits suivis. Votre médecin commencera à vous traiter dès l’apparition de symptômes ou de signes que votre maladie change. Le taux de guérison demeure le même et le traitement après une surveillance active n’est pas plus compliqué ou n’occasionne pas plus d’effets secondaires.

Comment augmenter vos chances de réussite?

Bien souvent, la surveillance active d’un cancer de la prostate est un point départ pour apporter des changements majeurs dans nos habitudes de vie. Mettre toutes les chances de votre côté inclus aller à tous vos rendez-vous de suivi, il y va de soi. Mais si vous êtes en surpoids, sédentaire, mangez plutôt mal, voici l’opportunité que vous avez de vous prendre en main.  Vous pouvez décider d’instaurer une routine quotidienne d’activités qui vous plaisent.

Chose certaine, commencez par ce que vous pouvez, ce qui vous paraît le plus simple. Réduire un peu les portions? Manger moins le soir? Faire 30 minutes de sport minimum tous les deux jours? Nager le samedi? Cuisiner  une nouvelle recette santé tous les jours? C’est vous qui décidez. Mais commencez quelque part. Peu importe où! L’important c’est d’être régulier. Donc choisissez de commencer par ce qui sera le plus simple à tenir sur le long terme. Ensuite, au fur et à mesure de vos premiers résultats, ajustez et augmentez la cadence.

Et n’oubliez surtout pas de vous de vous donner une bonne tape dans le dos à chaque fois que vous avez résisté à la tentation de tout lâcher...


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Pronostic et survie
Choisir son traitement

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Avez-vous dit cancer de la prostate?
Qu’arrive-t-il après mon diagnostic du cancer de la prostate?
Je veux reporter mon traitement… Est-ce sage?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE