http://www.eventbrite.ca/e/billets-radiotherapie-externe-ou-curietherapie-external-radiation-or-brachytherapy-16109990415
Ycc_2711 bannière web_900x305_PROCURE_Tour du courage 2015_FR_V1-4
2712_BANNIERE__900-X-305_FR_V1
Slide background
56% des patients
et des aidants
naturels québécois
Souhaiteraient que de
meilleures options
de traitement soient disponibles.
Slide background

Un homme sur 7 risque d’avoir un
cancer de la prostate au cours de sa vie

PROCURE - halte au cancer de la prostate

PROCURE en action

Nouvelles de PROCURE

Comment détermine-t-on le stade du cancer de la prostate?

mar 26th, 2015 in Nouvelles

Le grade et le stade du cancer de la prostate déterminent l’évolution de la maladie. Le grade fait référence au degré d’agressivité du cancer de la prostate : c’est le  score de Gleason. Le stade du cancer, quant à lui, fait référence au degré de propagation ou l’étendue du cancer.

Cet article portera sur la notion de stade, plus précisément sur le système de classification TNM. Le grade du cancer de la prostate a été abordé dans un article précédent.

Le système de classification TNM

La méthode TNM est le système de classification le plus couramment utilisé au Canada et à l’international pour déterminer le stade du cancer de la prostate.

Le TNM se base sur 3 éléments :

  1. Tumeur primitive (Tumour)
  2. Ganglions lymphatiques régionaux (Node)
  3. Métastases (Metastasis)

Le « T » fait référence à l’étendue de la tumeur dans la prostate elle-même (envahissement local). Le « N » représente le degré de propagation des ganglions pelviens (taille et nombre de ganglions atteints). Le « M » décrit la présence ou l’absence des cellules cancéreuses dans les organes éloignées de la prostate (métastases).

Lors des premiers stades, le cancer est confiné à la prostate. Dans les stades intermédiaires, la maladie commence à s’étendre au-delà de la prostate. Dans les stades plus avancés, les cellules cancéreuses se propagent dans les ganglions pelviens, puis les os (cancer métastatique). La maladie peut être ensuite généralisée dans l’organisme.

Les différents stades selon le système TNM

Tumeur primitive (T)

T1 : La tumeur est confinée à la prostate et très peu détectable (découverte lors d’un test d’APS)

T2 : La tumeur est locale, mais palpable lors du toucher rectal

T3 : La tumeur dépasse la prostate

T4 : La tumeur a atteint des structures et tissus voisins (col de la vessie, rectum, etc.)

Ganglions lymphatiques régionaux (N)

N0 : Il n’y a pas de trace de tumeur dans les ganglions voisins

N1, N2 et N3 : Un ou plusieurs ganglions régionaux sont atteints

Métastases (M)

M0 : Il n’y a aucune métastase au-delà des ganglions

M1 : Présence de métastases dans les os ou d’autres organes éloignés

Par exemple, un stade de « T2 N0 M0 », indique que le cancer est confiné à la prostate et qu’il n’y a pas présence de cellules cancéreuses dans les ganglions pelviens ou les tissus éloignés de la prostate.

Le choix et l’ordre des traitements d’un cancer de la prostate dépendent notamment de l’étendue du cancer au moment du diagnostic et de son évolution potentielle. Vous avez des questions ? Parlez à un de nos professionnels de la santé.

Contactez notre ligne sans frais disponible 24/7 : 1 855 899-2873

Joignez-vous à nous et assistez à notre conférence le lundi 27 avril 2015 de 19 h à 21 h. Cliquez-ici.

Le score de Gleason : C’est quoi exactement ?

mar 11th, 2015 in Nouvelles

Le grade et le stade du cancer de la prostate influencent grandement le choix de traitement. Ces deux indicateurs précisent l’évolution de la maladie et le degré de propagation des cellules cancéreuses. Le grade fait référence au degré d’agressivité du cancer de la prostate tandis que le stade fait référence au degré de propagation de la maladie au-delà de la prostate.

Cet article portera sur la notion de grade, plus précisément sur le score de Gleason. Le stade du cancer de la prostate sera abordé dans un article ultérieur.

Le score de Gleason

Le score de Gleason est le système de classification histologique le plus couramment utilisé pour le cancer de la prostate. Cette échelle d’évaluation des cellules cancéreuses, mise au point en 1966 par  le Dr Donald F. Gleason de l’Université du Minnesota, évalue l’agressivité du cancer de la prostate.

Lors de la biopsie, le pathologiste évalue le tissu de la tumeur et le compare à un tissu normal de la prostate. Il se sert ensuite d’une échelle de 1 à 5 pour refléter le degré d’anomalie des tissus prélevés. Plus le nombre est bas (grade 1 ou 2), plus les cellules cancéreuses semblent normales et plus le degré d’agressivité est faible. À l’inverse, plus le nombre est élevé (grade 4 ou 5), plus les cellules cancéreuses semblent irrégulières ou anormales et plus le degré d’agressivité est important. Un grade 3 représente une condition intermédiaire.

La prostate est une glande peu homogène ce qui fait en sorte que le degré d’agressivité du cancer peut différer dans différentes zones d’un même tissu prélevé. Ainsi, le pathologiste assigne un grade de 1 à 5 pour les 2 types de modèles de croissance glandulaire les plus courants dans la tumeur. Il additionne ensuite les 2 grades pour obtenir le score de Gleason.

Il est important de tenir compte de l’ordre des grades : le premier chiffre représente le grade le plus prédominant. Par exemple, la malignité du cancer sera moins élevée pour un sujet qui présente des grades 3 + 4 (score de Gleason 7) par opposition à un sujet qui présente des grades de 4 + 3 (score de Gleason 7).

Généralement, plus les grades et les scores sont élevés, plus la tumeur est agressive et croît rapidement.

Vous avez des questions ? Parlez à un de nos professionnels de la santé. Contactez notre ligne sans frais disponible 24/7 : 1 855 899-2873

Joignez-vous à nous et assistez à notre conférence le lundi 27 avril 2015 de 19h à 21h. Cliquez ici.

Assurance voyage : Foire aux Questions

mar 3rd, 2015 in Nouvelles

Pourquoi ai-je besoin d’une protection voyage médicale lorsque je voyage à l’étranger ?

Un accident ou une urgence peuvent survenir n’importe où. Si vous avez besoin de soins médicaux lors d’un voyage, le régime d’assurance maladie de votre gouvernement pourrait ne couvrir qu’une partie des frais encourus. La protection voyage prend la relève là où ces régimes se terminent. Elle peut aussi offrir de la couverture en cas d’évènements imprévus allant de l’annulation d’un vol à une maladie sérieuse ou même, dans des cas plus rares, à un acte terroriste ou la faillite du transporteur aérien. Si un événement imprévu force un voyageur à annuler ou à interrompre ses plans, il pourrait perdre l’argent dépensé en paiements non remboursables et en frais médicaux.

Une condition préexistante influera-t-elle sur ma couverture ?

En fonction de votre âge, de vos conditions et de vos réponses aux questions de santé, les conditions préexistantes sont couvertes si elles sont stables depuis une certaine période de temps (comme précisé dans votre protection) avant la date d’entrée en vigueur de la police.

Comment fonctionne l’assurance annulation/interruption de voyage ?

Cette protection rembourse les frais et les montants des avances inutilisées ou non remboursables si le voyageur doit annuler ou interrompre son voyage dû à une raison couverte.

Puis-je annuler mon voyage pour n’importe quelle raison et récupérer tout mon argent ?

Toutes les raisons d’annulation ne sont pas couvertes. L’annulation de voyage remboursera les paiements et les avances prépayées ou non remboursables si vous devez annuler pour une raison couverte. Les raisons couvertes incluent les suivantes : urgences médicales soudaines et imprévues, si votre résidence est rendue inhabitable dû à un feu, à une inondation, à un cambriolage, à un acte de vandalisme ou à un désastre naturel, à un détournement ou à une quarantaine. Veuillez lire les modalités et conditions de votre police pour savoir exactement ce qui est couvert.

Que dois-je savoir pour répondre aux questions médicales ?

Les réponses aux questions médicales (si applicables) détermineront la tarification appropriée pour la couverture de vos conditions préexistantes et font partie de votre protection voyage. En répondant aux questions médicales :

  • Prenez votre temps.
  • Lisez chaque question attentivement, car une ou plusieurs mauvaises réponses pourraient mener à l’annulation de votre couverture et au refus de votre réclamation
  • Ayez vos ordonnances ou une description de vos médicaments avec vous pour vous y référer.
  • Vérifiez les réponses que vous avez soumises pour confirmer qu’elles sont exactes.
  • Consultez votre médecin si vous n’êtes pas certain d’une réponse à une ou à plusieurs questions sur vos conditions médicales ou vos médicaments.
  • Si quelqu’un remplit le questionnaire médical pour vous, gardez en tête qu’il en est quand même de votre responsabilité de vous assurer que les réponses sont exactes.

Ma carte de crédit me couvre-t-elle lorsque je voyage ?

Nous vous recommandons fortement de vérifier attentivement la couverture d’assurance voyage offerte par votre carte de crédit, ainsi que les conditions ou stipulations afférentes.

Le régime d’assurance maladie de ma province ou mon régime d’assurance maladie personnel me couvre-t-il en voyage ?

Lorsque vous voyagez à l’extérieur du pays, vous laissez derrière vous jusqu’à 90 % de votre régime d’assurance maladie gouvernemental. Ce dernier ne couvre qu’une partie limitée des coûts de services médicaux lorsque vous quittez votre état, votre province ou votre territoire de résidence, même si vous voyagez dans votre pays. Plusieurs régimes d’assurance maladie ne font pas de paiements directement aux hôpitaux étrangers. En plus d’avoir une franchise, ils pourraient ne pas couvrir les coûts de transport médical d’urgence. Les services d’assistance d’urgence sont accessibles pour vous aider et vous diriger vers le bon hôpital et pour s’assurer que vous recevrez les soins médicaux appropriés.

Votre régime d’assurance maladie provincial n’offre ni ce genre de service 24 heures sur 24, 365 jours par année, ni de paiements d’avance pour des soins médicaux d’urgence, peu importe où vous êtes. De plus, les régimes gouvernementaux ne garantissent pas les couvertures spéciales (comme l’ambulance aérienne ou les soins dentaires).

Puis-je prolonger ma couverture médicale d’urgence si je prolonge mon voyage ?

Vous pouvez prolonger votre couverture si vous prolongez votre voyage à tout moment, en fonction des conditions de votre protection.

Y a-t-il des circonstances ou des conditions médicales qui ne sont pas couvertes ?

Chaque régime d’assurance contient des restrictions et des exclusions. Pour plus d’information, vérifiez les modalités et conditions des produits qui vous intéressent.

Courtoisie de SecuriGlobe – Distributeurs de protection voyage et d’assurance santé au Canada

Conférences de PROCURE

Récupérer sa vie suite à un cancer de la prostate… Une affaire de couple !

Le 28 avril 2014, nous avons tenu à Montréal, une conférence d’information gratuite intitulée:

« Récupérer sa vie suite à un cancer de la prostate… Une affaire de couple !». Également disponible via diffusion en direct sur procure.ca en français et en anglais, la conférence a connu un franc succès avec plus de 210 participants.
IMG_0030
Grand merci aux Dr Lorne Aaron et Dr Peter Chan pour leurs présentations dynamiques et éducatives, et à monsieur Peter Tétreault pour avoir partagé son expériences comme survivant d’un cancer de la prostate.

Pour voir la conférence sur notre chaîne YouTube, cliquez ici

Pour voir les photos de la conférence, cliquez sur le bouton Lire plus ci-dessous.

Lire plus