Nouvelles de PROCURE

mars 22, 2018

Des aliments anticancers, ça existe?

Mythe versus réalité

Grâce à la recherche scientifique, nous en savons aujourd'hui de plus en plus sur les relations entre l'alimentation et le cancer. Certaines études montrent par exemple un lien entre l'alimentation, le poids et le risque de différents cancers, dont le cancer de la prostate. Mais ces liens sont complexes et un grand nombre d'hypothèses restent à confirmer.

L'alimentation n'est qu'un facteur parmi d'autres

S'il est logique de penser que les substances cancérigènes présentes dans les aliments sont responsables de l'apparition des cancers, cela n'est vrai qu'en partie. Les substances qui exercent un effet protecteur ou sont capables de neutraliser les éléments cancérigènes jouent elles aussi un rôle. Qui plus est, un cancer est le résultat de diverses modifications à l’échelle d’une cellule, certaines liées à notre mode de vie, d’autres dépendant de prédispositions génétiques ou d’antécédents familiaux. Autrement dit, l'alimentation n'est que l'un des facteurs déterminants dans l'apparition du cancer.

Est-ce que certains aliments peuvent réduire mon risque de cancer de la prostate?

Aucun aliment ne contient à lui seul toutes les propriétés anticancéreuses capables d'agir sur tous les processus impliqués dans le développement des tumeurs. Ce fait souligne l'importance de l'intégration d'une grande variété d'aliments dans notre alimentation. De fait, l’alimentation est l’un des facteurs de risque auquel on songe le plus dans le cancer de la prostate.

Bonnes ou mauvaises habitudes alimentaires

On dispose aujourd'hui de suffisamment de preuves scientifiques indiquant que maintenir un poids équilibré, consommer 7 à 9 portions de fruits et légumes par jour et manger des produits complets peut aider à réduire le risque de développer un cancer de la prostate ou les risques d’un cancer plus agressif au diagnostic ou d’une récidive. Ces conseils sont également bénéfiques pour de nombreuses autres maladies chroniques.

D'un autre côté, certains aliments ou boissons ne seront jamais amis de votre poids ou de votre santé. Par conséquent, le moins de boissons sucrées, de frites, de chips, de pâtisseries, de sauces, de charcuterie, de viande rouge, etc., le meilleur pour votre santé. En tout cas, pas plus d'une fois par semaine.

Bien entendu, le plaisir est aussi un élément important de votre santé et il doit le rester. Prenez donc le temps de choisir et de planifier soigneusement votre alimentation saine. Prenez aussi le temps de savourer vos repas.

Voir égalementNutrition, poids santé et aliments anticancer5 trucs minceur pour des repas sains et savoureux

SourceWorld Cancer Research Fund International/American Institute for Cancer Research -Continuous Update Project Report: Diet, Nutrition, Physical Activity, and Prostate Cancer. 2014. Available at: www.wcrf.org/sites/default/files/Prostate-Cancer-2014-Report.pdf

Joignez-vous à nous! Inscrivez-vous ici ou en cliquant sur l’image

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE