Nouvelles de PROCURE

avril 1, 2018

Radiothérapie: quand la salle de bain devient votre quartier général

Vous êtes sur le point de débuter ou de terminer un traitement de radiothérapie pour votre cancer de la prostate?

Ne soyez pas étonné si vous passez plus de temps qu’à l’habitude à la salle de bain. En effet, compte tenu de la proximité de la prostate et du rectum, des troubles gastro-intestinaux peuvent survenir. Ils disparaissent habituellement après le traitement, mais certains peuvent durer plusieurs mois et certains peuvent se manifester des années après la radiothérapie.

Que ce soit pour la radiothérapie externe ou la curiethérapie, une alimentation saine et équilibrée est recommandée. Aucune diète particulière - encore moins les recettes miracles que l’on retrouve sur le Web -  n’a démontré de bénéfice. Cependant, il est important de conserver un apport énergétique optimal durant les traitements. Ce n’est pas un bon moment pour tenter de perdre du poids. Votre corps a besoin de beaucoup d’énergie pour combattre le cancer de la prostate!

Bien que vous puissiez manger ce que vous voulez durant vos traitements de radiothérapie, vous devez vous attendre à faire certain ajustement à votre diète. Et faire de votre salle de bain votre quartier général n’étant pas ce qu’il y a de plus agréable, on prend la situation en mains.

Cinq conseils pratico-pratiques

  1. On vous a offert de rencontrer un/une nutritionniste ou un/une diététicienne? Dites oui!
  2. On ne vous a pas offert de rencontrer un/une spécialiste en nutrition? Demandez-le!
  3. Votre fonction intestinale est chamboulée par le traitement? Ne tardez pas! Parlez-en à votre urologue ou médecin de famille
  4. Durant le traitement, on évite les aliments qui augmentent beaucoup l’activité des intestins
  5. Après le traitement, on évite encore ces aliments jusqu’à ce que nos intestins fonctionnent normalement

Quoi manger ou ne pas manger

On évite…

  • Évitez le pain de grains entiers, fruits séchés, fromages fermentés (brie, Oka), légumineuses, quantité importante de jus, crème glacée, les aliments gras, frits, épicés ou sucrés
  • Évitez les aliments considérés comme des laxatifs naturels, tels que les pruneaux, le jus de pruneaux, la rhubarbe et la papaye, la gomme à mâcher et les bonbons sans sucre qui contiennent du sorbitol
  • Limitez votre consommation d’aliments ou de boissons qui peuvent provoquer des gaz ou des ballonnements tels que boissons gazeuses, bière, mais, poireaux, épinards, brocoli, chou, chou-fleur, navet, courge, concombres, laitue, poivrons, haricots, ail, pois et oignons
  • Réduisez aussi votre consommation de café et de lait

On opte…

  • Optez pour des aliments qui sont faibles en fibres, par exemple du pain et des pâtes à base de farine blanche, des bananes, des melons, de la compote de pommes, des pommes de terre réduites en purée ou cuites au four sans la peau, de la viande, de la volaille et du poisson
  • Consommez des aliments à haute teneur en potassium/sodium tels que des bananes, des oranges, des jus ou nectars de fruits (en petite quantité), boissons énergétiques, bouillons clairs
  • Sirotez lentement les liquides et ne buvez pas à la paille
  • Buvez beaucoup d’eau

Prenez des repas légers ou des goûters plus souvent dans la journée. Et faites des exercices légers, comme la marche, qui pourraient aider à atténuer votre inconfort.

Voir également

Nutrition, poids santé, diète et traitements

Joignez-vous à nous! Inscrivez-vous ici ou en cliquant sur l’image

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés - 2018

,

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE