avril 13, 2016

Chirurgie : 8 gestes à poser avant le grand jour

Si vous êtes bien préparé, la convalescence post-chirurgie pourrait s’avérer moins éprouvante que prévue. La préparation contribuera donc à vous rétablir plus rapidement et avec moins de stress.

  1. Soyez actif :

Il est important de bouger pour rester en santé, même si vous avez le cancer de la prostate. Par conséquent, si vous pratiquez déjà une activité régulièrement, continuez à le faire jusqu’à la chirurgie. Si ce n’est pas le cas, il n’est jamais trop tard pour ajouter une activité physique, même de faible intensité, à votre quotidien. Ainsi, une simple marche de 15 à 30 minutes peut s’avérer bénéfique.

  1. Essayez d’arrêter de fumer :

Bien que cela soit stressant, il est recommandé de cesser de fumer avant la chirurgie, afin de réduire les risques de problèmes pulmonaires, de cicatrisation et d’infection. Au besoin, votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour vous aider.

  1. Adoptez de bonnes habitudes alimentaires :

Une alimentation saine et équilibrée vous aidera également à vous rétablir rapidement de la chirurgie et à prévenir une récidive du cancer de la prostate. L’énergie, les protéines, les vitamines et les minéraux que vous procure votre alimentation permettent de lutter contre les infections en plus de contribuer à la cicatrisation.

  1. Faites vos exercices de Kegel :

L’incontinence est l’une des conséquences les plus fréquentes du cancer de la prostate, en particulier après la chirurgie. Heureusement, les exercices de Kegel permettent de renforcer le plancher pelvien et ainsi de mieux contrôler les fuites urinaires. Vous devez simplement contracter les muscles qui se resserrent lorsque vous vous retenez d’uriner pendant deux à cinq secondes, puis les relâcher tout en respirant normalement. Ces exercices se pratiquent à tout moment et dans toutes les positions.

  1. Évitez l’aspirine et les produits naturels :

Étant donné que l’aspirine peut augmenter les risques de saignement et que certains produits naturels peuvent interagir avec les médicaments qu’on pourrait vous donner à l’hôpital, il vaut mieux les éviter. Au besoin, discutez-en d’abord avec votre urologue.

  1. Réduisez votre consommation d’alcool :

L’alcool peut également entrer en interaction avec les médicaments. C’est pourquoi il est recommandé d’en réduire votre consommation et de ne pas boire durant les 24 heures précédant la chirurgie.

  1. Planifiez votre retour à la maison :

Après la chirurgie, vous n’aurez pas nécessairement l’énergie pour préparer vos repas, réaliser vos tâches quotidiennes ou même vous laver. Si possible, préparez quelques repas et congelez-les. Vous pourrez ainsi les réchauffer rapidement durant votre convalescence. Demandez aussi à vos proches de vous aider pour certaines tâches si vous en avez besoin.

  1. Organisez votre transport :

Vous devriez quitter l’hôpital le lendemain de votre chirurgie si tout se déroule sans complication. Toutefois, cela peut être stressant et vous ne serez pas en mesure de conduire pour rentrer à la maison. Il est donc préférable de faire en sorte que quelqu’un vous accompagne à votre sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE