Nouvelles de PROCURE

mai 17, 2021

Quels aliments devrais-je éviter pendant la radiothérapie?

Bien que vous puissiez manger ce que vous voulez durant vos traitements de radiothérapie, vous devez vous attendre à faire un certain ajustement à votre diète. À la question quels aliments devrais-je éviter pendant la radiothérapie, la réponse est particulièrement les aliments qui augmentent beaucoup l’activité de vos intestins. 

L’équipe en radiologie vous a suggéré un régime faible en fibres ou à faible résidus pour la durée du traitement? Lire ce qui suit, mais seulement après avoir demandé une référence vers une(e) diététicien(ne) ou nutritionniste. 

Qu'est-ce qu'un régime à faible teneur en résidus?

Il limite les aliments riches en fibres, comme les pains et céréales à grains entiers, les noix, les graines, les fruits crus ou séchés, les légumes crus, la caféine et les produits laitiers riches en lactose.

Les « résidus » sont des aliments non digérés, y compris des fibres, qui composent vos selles. Le but du régime est de limiter vos nombres de selles, ballonnements et gaz et de soulager les symptômes tels que la diarrhée et/ou les crampes d'estomac.

Ce régime ne vous empêche pas de consommer des condiments tels beurre, margarine, crème sûre, ketchup, moutarde, mayonnaise. On préfère les gelées de fruit aux confitures de fraises ou de framboises (elles sont exemptes de graines) et le beurre d’arachide non-croquant. 

Cela dit…

Tout le monde est différent. Si vous aimez les céréales complètes, les noix et les fruits et légumes crus, il peut être difficile de passer à un régime pauvre en résidus. Mais si vous préférez le pain blanc et les pâtes, les fruits et légumes en conserve et êtes heureux de grignoter des biscuits soda, des gaufrettes à la vanille avec de la compote de pomme, vous serez à l’aise avec ce type de régime. 

L’important est de noter ce que vous mangez et ce que vous ressentez d’un point de vue intestinal pour savoir ce qui fonctionne pour vous. De garder un journal alimentaire pendant quelques semaines pourrait vous être utile.

Quoi manger pendant et après une radiothérapie?

On évite…

  • Évitez le pain de grains entiers, fruits séchés, fromages fermentés (brie, Oka), légumineuses, aliments transformés, gras, frits, épicés ou sucrés, charcuterie, quantité importante de jus, crème glacée;
  • Évitez les aliments considérés comme des laxatifs naturels, tels que les pruneaux, le jus de pruneaux, la rhubarbe et la papaye, la gomme à mâcher et les bonbons sans sucre qui contiennent du sorbitol;
  • Limitez votre consommation d’aliments ou de boissons qui peuvent provoquer des gaz ou des ballonnements tels que boissons gazeuses, bière, mais, poireaux, épinards, brocoli, chou, chou-fleur, navet, courge, concombres, laitue, poivrons, haricots, ail, pois et oignons;
  • Réduisez aussi votre consommation de caféine (café, thé, chocolat) et de lactose (lait, fromage).

On opte…

  • Optez pour des aliments qui sont faibles en fibres, par exemple du pain et des pâtes à base de farine blanche, du riz blanc, des céréales de riz soufflé ou de flocons de maïs, des biscuit secs, des biscottes, craquelins, toast Melba;
  • Optez pour des légumes frais bien cuits ou légumes en conserve sans graines, comme les pointes d'asperges, les betteraves, les carottes, les champignons, des pommes de terre réduites en purée ou cuites au four sans la peau, de la sauce tomate (sans graines);
  • Optez pour des fruit conserve ou cuits sans graines ni peau, comme la compote de pommes ou les poires en conserve, des bananes, melons, abricots (pelé), avocat;
  • Optez pour des coupe maigre de viande, de volaille, de porc ou de poisson, thon en conserve (dans l’eau), œufs;
  • Consommez des aliments à haute teneur en potassium/sodium tels que des bananes, des oranges, des jus ou nectars de fruits (en petite quantité et sans pulpe), bouillons de poulet, pommes de terre et des aliments riche en probiotiques, comme le yogourt Activia;
  • Sirotez lentement les liquides et ne buvez pas à la paille;
  • Buvez beaucoup d’eau, de 6 à 8 verres par jour.

Prenez des repas légers ou des goûters plus souvent dans la journée. Après le traitement, on évite encore les aliments qui augmentent l’activité de vos intestins jusqu’à ce que ceux-ci fonctionnent normalement. Faites des exercices légers, comme la marche, qui pourraient aider à atténuer votre inconfort.

Et n’oubliez pas: votre fonction urinaire ou intestinale est chamboulée par le traitement? Ne tardez pas! Parlez-en à votre urologue ou médecin de famille. 


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube pour vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Cancer et régimes « miracles »

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un de article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Tout sur les effets secondaires des traitements

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Les 10 aliments les plus anti-stress
Les 5 types d’aliments à limiter pour une prostate en santé
Idées de cocktail-santé pour votre prostate
Les régimes aphrodisiaques existent-ils

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés - 2021

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE