Nouvelles de PROCURE

mai 25, 2021

L’impact des traitements sur vos éjaculations

Les effets secondaires liés à la fonction sexuelle à la suite d’un traitement du cancer de la prostate peuvent avoir un impact sur vos éjaculations, sur votre fonction érectile et sur votre libido si vous êtes sous hormonothérapie. Il est essentiel d’avoir des communications franches et honnêtes et d’obtenir, en temps opportun, de l’aide médicale et du soutien d’un(e) sexologue pour faire face à ces changements. 

Concernant vos éjaculations, nous sommes toujours surpris d’entendre la question « où est passée mon éjaculation » à la suite d’une chirurgie radicale ou traitement par radiothérapie. Car un des effets secondaires importants, selon les patients, est la dysfonction érectile bien avant l’éjaculation… 

D’autres traitements, comme ceux pour diminuer le volume de votre prostate en présence d’une hyperplasie/hypertrophie de la prostate (HBP) peuvent également avoir un impact sur vos éjaculations. 

Voici donc quelques réponses à vos questions.

Pourquoi je n’éjacule plus? 

Pour répondre à cette question, il faut comprendre l’anatomie de votre prostate et de son rôle dans l’éjaculation. 

Votre prostate est essentielle à votre fertilité. Sans elle, vous ne pouvez pas féconder un ovule naturellement. Son rôle principal est de produire le liquide prostatique, riche en enzymes, en protéines et en minéraux, qui aident à protéger et à nourrir vos spermatozoïdes. Lors de l’orgasme, votre prostate pousse ce liquide dans votre urètre, où il se mélange à vos spermatozoïdes et le liquide séminal produit et stocké dans vos vésicules séminales - pochettes situées de chaque côté de votre prostate - avant d’être éjaculé sous forme de sperme.

L’impact de la chirurgie radicale 

La chirurgie radicale utilisée pour traiter votre cancer de la prostate a un impact sur vos éjaculations étant donné que la source du sperme (c’est-à-dire votre prostate et vos vésicules séminales) est enlevée; votre libido demeure intacte, vous pouvez encore avoir des orgasmes, mais sans éjaculat. C’est ce que l’on appelle aspermie ou anéjaculation, d’où l’expression « orgasme sec ». 

Autre phénomène courant dans la récupération après une chirurgie radicale est la fuite d'urine lors d’un orgasme, connu sous le nom de climacturie. Bien que cela s'améliore généralement avec le temps, vous pouvez adopter des stratégies pour contourner ce problème pendant les rapports sexuels en faisant vos exercices Kegel, en vidant votre vessie avant une relation sexuelle et en portant un condon au besoin. Plus facile à écrire qu’à mettre en pratique, nous le savons. Donnez-vous du temps et ne lâchez pas!

Et la radiothérapie? 

Parce qu’une radiothérapie externe ou une curiethérapie délivre des doses importantes de rayons à votre prostate, des troubles plus ou moins importants de l’éjaculation peuvent survenir après ces traitement: réduction de volume (hypospermie) ou disparition de l’éjaculation (aspermie), éjaculation rétrograde ou inconfort lors de l’éjaculation. 

J’urine mon sperme. Pourquoi?

Parce que vous avez ce que l’on nomme une éjaculation rétrograde. C’est une éjaculation qui remonte vers votre vessie au lieu de sortir par l'urètre hors du pénis. L'orgasme reste cependant présent, tout comme le mécanisme d'expulsion de votre sperme (avec la contraction de vos muscles de la région périnéale). L'éjaculation rétrograde n'est pas toujours totale: en effet, une partie de votre sperme peut remonter dans votre vessie tandis que l'autre suit le trajet normal de l'éjaculation. Ainsi, vous produisez une urine mélangée à votre sperme. 

Le phénomène d’éjaculation rétrograde survient souvent après une chirurgie de votre prostate par les voies naturelles/RTUP pour traiter une HBP sévère. La chirurgie de l’hypertrophie bénigne de la prostate élargit votre col de la vessie et celui-ci ne peut dès lors plus se refermer durant l’éjaculation: ceci conduit à l’expulsion du sperme dans la vessie plutôt qu’à l’extérieur du pénis.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube pour vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Santé masculine – Mai 2020

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
La dysfonction érectile: frustrante, mais traitable!
Ressources en un clic

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Les régimes aphrodisiaques existent-ils?
Avez-vous dit pompe à pénis?
Produits naturels pour améliorer les érections - Pour ou contre?
Sexualité - Quand le cancer brouille les cartes

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

,

Un commentaire

  • Pierre says:

    C’est très bien d’en parler, on l’oublie souvent mais la fonction première de la prostate est de fabriquer une partie du sperme et participer à l’éjaculation.

    Moi j’ai eu la prostatectomie radicale et il m’a été expliqué avant que les vésicules séminales allaient être enlevées aussi et je n’allais plus être capable d’éjaculer. Malgré le fait que j’étais averti, cela m’a vraiment surpris lors des premiers orgasmes secs. C’est vraiment bizarre c’est tout de même très différent comme sensation et en plus il n’y a pas le visuel du sperme qui sort. Dans mon cas, la perte de l’éjaculation je considère ça comme une différence majeure, c’est bien de l’expliquer et d’en parler.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE