Nouvelles de PROCURE

novembre 29, 2021

Aider sans se brûler en 5 points

Adopter le rôle d’aidant, c’est accepter d’être en relation avec une personne et d’utiliser ses ressources pour l’amener, d’une façon ou d’une autre, à résoudre la difficulté qu’elle rencontre. On lui vend son écoute, son soutien et son assistance. Mais encore faut-il aider sans se brûler.

En effets, pour l'aidant(e), c’est une perte énergétique qu’il faudra compenser pour demeurer en équilibre. On ne peut pas donner plus qu’on reçoit sans se retrouver en déficit. C’est mathématique! Voici donc 5 points à retenir.

1. Gardez les voies de communication ouvertes
Un problème majeur avec plusieurs des effets secondaires du traitement du cancer de la prostate est qu'ils peuvent être embarrassants ou difficiles à parler pour l'homme qui en souffre. Pour ces raisons, il est important de garder des voies de communication ouvertes avec votre partenaire et de lui faire savoir qu'il peut se confier à vous sans jugement.

2. Prenez soin de votre santé physique et émotive
De discuter avec votre conjoint de vos préoccupations, de vos frustrations ou de votre un besoin de soutien est tout aussi important. Cela vous aidera à maintenir une relation saine tout au long de ce voyage. De demander conseil, seule ou avec votre partenaire, peut vous aider si vous êtes dépassée ou si vous avez besoin de parler à quelqu'un d'autre.

3. Comment aborder le sujet de votre vie sexuelle
Surtout après un traitement, vous et votre partenaire devrez établir une nouvelle normalité en matière de sexe et intimité. Cela peut inclure l’aider à gérer les effets secondaires liés au traitement qui ont non seulement un impact direct sur votre vie sexuelle, mais qui peuvent également avoir un impact indirect sur le désir de votre partenaire d'être intime.

4. Quand la gêne s’en mêle
Par exemple, les hommes aux prises avec une dysfonction sexuelle ou une incontinence urinaire peuvent physiquement avoir des problèmes d'intimité, tout en éprouvant des problèmes d'estime de soi et d'image de soi. Ces problèmes de perception de soi peuvent encore diminuer le désir ou la capacité d'un homme à être intime.

5. Temps et assurance
Il peut être difficile de lui faire savoir que vous êtes là pour lui en parler sans ajouter à son embarras ou à son doute. Il peut être difficile pour lui de parler de sexe et d'intimité avec vous au début, mais avec votre assurance, il deviendra probablement plus à l'aise avec le temps. Maintenir un espace de communication chaleureux et sûr, encouragera votre partenaire à se confier et vous aidera à mieux comprendre ce dont il a besoin.


Découvrez nos nouvelles capsules animées
Découvrez trois nouvelles capsules animées, aussi uniques et originales les unes des autres. Soyez à l’affût!
Voici la deuxième - Diagnostic et traitement


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaires à revoir
L’anxiété en période de cancer

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Thérapie complémentaire
Vivre avec le cancer

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
L’importance du capital-santé… L’histoire de Martin
Le cancer de la prostate concerne la/le partenaire aussi!Cher stress, je pense qu’il est temps de rompre…

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

, ,

Retour
Nouvelles de PROCURE