Nouvelles de PROCURE

octobre 6, 2018

Adopter un mode de vie sain – Exercice régulier

Vivre avec un diagnostic de cancer, c’est exigeant. Entre les traitements, les multiples rendez-vous, les montagnes russes d’émotions et la fatigue, facile de perdre la motivation de bouger. Voici pourquoi il faut le faire quand même.

L'exercice, c'est bon pour votre santé physique et émotionnelle, tout le monde s'entend là-dessus.

L'exercice aide à mieux tolérer les traitements sont connus pour causer énormément de fatigue, comme la radiothérapie, l’hormonothérapie et la chimiothérapie. L'exercice, même s'il fatigue sur le coup, peut augmenter votre niveau d'énergie à moyen et long terme et contrer la fatigue. Pratiqué sur une base régulière, il peut également vous aider à gérer votre poids, augmenter votre masse musculaire, renforcer vos os, puis réduire votre anxiété.

Prenons comme exemple l’hormonothérapie. Ce traitement peut mener à des effets négatifs sur votre corps tels que l'ostéoporose, le gain de poids et la perte de la masse musculaire. Cependant, ces trois effets secondaires peuvent être améliorés grâce à la musculation et l’entrainement aérobique. Bien sûr, il faudra y jumeler une alimentation saine pour en ressentir les résultats!

Musculation

La musculation consiste en des exercices de résistance tels que l'haltérophilie, les pompes, les « pull-ups », etc. Ces types d'exercices peuvent vous aider à augmenter votre masse musculaire et maintenir la santé de vos os.

Entraînement aérobique

L'entraînement aérobique consiste en des exercices cardio-vasculaires tels que la marche rapide, la danse, la randonnée, la natation, le jogging, le vélo… Le cardio vous permet de brûler des calories, améliorer votre santé cardiaque, augmenter votre métabolisme et votre circulation sanguine. Les exercices aérobiques sont également bénéfiques pour augmenter votre niveau naturel d'antioxydants et éliminer les molécules inflammatoires qui entraînent le cancer.

Combinez entraînement aérobie et de la force

La meilleure façon d'optimiser les bénéfices pour la santé est d'utiliser un programme qui combine à la fois l’entraînement musculaire et cardio-vasculaire.

Par exemple, vous pouvez prendre une marche de 30 minutes chaque jour à un rythme confortable et soulever des poids trois fois par semaine. Assurez-vous d'alterner différentes parties du corps et prendre du repos entre les jours d'haltérophilie. Vous pouvez travailler sur vos muscles de la poitrine et triceps, un jour, passer à vos muscles du dos et biceps le prochain, puis poursuivre avec vos jambes et épaules le troisième jour. Il est recommandé de consulter un professionnel certifié ou un physiothérapeute afin d'obtenir des instructions sur la façon d'effectuer les divers exercices et de maximiser les avantages de vos séances d'entraînement.

La clé est de rendre l’expérience agréable et intéressante, mais surtout essayer

La clé est de rendre l’expérience agréable et intéressante en choisissant des exercices que vous aimez ou que vous pouvez faire avec des amis. Assurez-vous que votre programme d’entraînement convient à votre niveau de forme physique et situation personnelle. Consultez votre médecin ou équipe médicale avant de commencer un plan d’activité physique.

Et essayez au moins une fois pour voir comment vous vous sentez! Prochain article: On a le cancer de la prostate? On bouge dès qu’on peut!

Joignez-vous à nous pour la conférence de Josée Lavigueur. Cliquez ici pour vous inscrire. Vous pouvez la voir en direct en ligne ou sur place à l’Hôtel Dieu de Québec. Et c’est gratuit!

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2018

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE