Nouvelles de PROCURE

août 10, 2020

Le vélo peut-il provoquer une prostatite?

Aucune étude scientifique sérieuse n'a montré de lien entre trouble de la sexualité chez les hommes, maladie prostatique et pratique du cyclisme. Mais la question Le vélo peut-il provoquer une prostatite? est tenace et les informations sur internet, souvent contradictoires.

On a presque tout entendu sur les liens entre pratique du cyclisme et les risques génitaux masculins: problème de fertilité, problème d'érection (impuissance), difficulté pour uriner... « faire du vélo c'est mauvais pour ma prostate » pensent de nombreux hommes. Rassurez-vous, il n’y a pas lieu de trop vous inquiéter. Dans cette zone, les problèmes liés à la pratique du cyclisme concernent rarement la prostate. Spontanément on pense que la prostate est sur la selle, mais en réalité elle est plus profonde. Il y a eu de multiples études aux résultats contradictoires. Il semble tout de même que le vélo n'ait pas d'influence au niveau de la prostate.

Quand consulter

Il s’agit plutôt de soucis d’ordre mécanique du périnée, de lésions, d’irritations, de furoncles ou du syndrome du troisième testicule; sans ce cas, une consultation spécialisée chez un urologue s'impose. Il y a aussi la compression du nerf pudendal qui irrigue la verge et qui entraîne des engourdissements et possiblement des troubles de l’érection sur des durées plus ou moins longues. Nous parlons ici d’hommes pratiquant intensément le vélo, plusieurs heures par semaine.

Dans tous ces cas, qui sont en fait un trouble avec votre prostate qui s'avère anormal, inconfortable, une consultation spécialisée chez un urologue s'impose ainsi qu'un réglage de sa position sur le vélo. Quelques conseils pour éviter bien des problèmes en pratiquant le cyclisme: réglage de votre position sur le vélo - réaliser par une étude posturale adaptée à son vélo, utilisation de selles fendues au centre, port de cuissard rembourré...

Et selon le Dr Yves Yau, médecin du sport: « Quand on a une maladie prostatique, il n'y a pas de contre-indication à faire du vélo. Il faut soigner cette maladie prostatique, et ces problèmes sont extrêmement fréquents avec l'âge. Mais cela n'empêche pas de faire du vélo. Il ne faut pas trop relier les deux choses. Concernant les risques pour les testicules…, il faut éviter les vêtements trop serrés ».

Amateur de vélo ou de sport intense? L’énergie passe par la bouche

Lors d'une longue randonnée, il est primordial de refaire ses réserves d'énergie en mangeant régulièrement. Combinées avec un repas riche en glucides consommés quelques heures avant votre départ, vos réserves énergétiques sont suffisantes pour vous soutenir pendant 90 minutes sans trop de soucis.

Après, c'est l'heure de la collation! Idéalement, une heure avant l’activité, on consomme quelque chose de léger, mais riche en sucre comme une salade fruits. On évite les noix, car le gras prend plus de temps à être transformé en énergie. On s’assure de bien s’hydrater, avec une boisson comme le Gatorade et on privilégie des barres de fruits aux figues, à la purée de date, fruits séchés qui sont tous sont de bonne source de glucides pour une randonnée.

À titre d'exemple, Isabelle Huot, docteure en nutrition et son équipe offre des consulations en nutrition (cliquez ici pour en savoir davantage) et son site Web regorge d'information, d'astuces, recettes et conseils.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaine YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Maladies liées à la prostate
Êtes-vous à risque?

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Santé masculine - 10 erreurs à ne pas faire
En manque d’idée pour garder la forme après 50 ans?

Sources et Références
An Observational Study of Erectile Dysfunction, Infertility, and Prostate Cancer in Regular Cyclists: Cycling for Health UK Study-2014
Cycling, and Male Sexual and Urinary Function: Results from a Large, Multinational, Cross-Sectional Study-2018
Health benefits of cycling: a systematic review
Benefit of cycling – British Medical Journal - 2017

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE