Nouvelles de PROCURE

juin 18, 2021

SOS bouffées de chaleur! 

Sachez qu’environ 50 à 80 % des hommes qui reçoivent une hormonothérapie pour le cancer de la prostate sentiront des bouffées de chaleur durant leur traitement au même titre que les femmes qui subissent les affres de la ménopause. Il s’agit d’une sensation soudaine de chaleur dans le visage et la poitrine qui se propage ensuite vers le reste du corps en vagues, avec une durée de 2 à 30 minutes et même plus. 

Vous pouvez transpirer, rougir, grelotter, sentir votre cœur qui débat ou encore vous sentir anxieux. Vous pourriez avoir l'impression de « brûler », ou vous pourriez avoir des sueurs froides. Certains hommes se réveillent en sueur la nuit. Ces bouffées de chaleur qui surviennent la nuit appelées « sueurs nocturnes » peuvent ainsi perturber votre sommeil. 

La cause exacte des bouffées de chaleur est inconnue, mais elle peut être liée à la façon dont les hormones interagissent avec l’hypothalamus, la partie de votre cerveau qui contrôle la température corporelle. Lorsque le taux de testostérone est bas, votre cerveau envoie de faux signaux et met en branle tout un système pour tenter de « refroidir » votre organisme à tout prix (même si celui-ci était pourtant bien à l’aise).

Les bouffées de chaleur disparaissent généralement lorsque votre corps s’habitue au traitement ou après le traitement, mais il y a un certain nombre de mesures que vous pouvez prendre sur une base quotidienne pour mieux les gérer.

D’abord, il est primordial de développer ou de maintenir de saines habitudes de vie telles qu’une alimentation équilibrée, une bonne hydratation, la pratique régulière d’activité physique, l’absence de tabagisme (essayez d'arrêter si vous êtes fumeur) ainsi que l’atteinte ou le maintien d’un poids santé.

Ensuite, ne prenez pas de plante médicinale sans en discuter avec votre médecin. Vous devez l'informer de votre intention de prendre des produits naturels, car plusieurs d’entre eux peuvent interagir avec votre traitement ou les médicaments que vous prenez (avec et sans ordonnance).

Maintenant que le plus important est couvert, voici quelques conseils pour gérer cet effet secondaire. 

Votre environnement

  • Habillez-vous en multi-couches pour que vous puissiez les enlever si vous avez chaud (p. ex. une veste à fermeture éclair se dézippe et s'enlève rapidement). 
  • Portez des vêtements plus amples fabriqués de tissus plus légers tels que la soie ou le coton au lieu de tissus synthétiques.
  • Restez dans les zones climatisées ou bien aérées (p. ex. avec un ventilateur ou une fenêtre ouverte).
  • Mettez une serviette ou un piqué sur votre lit si vous transpirez beaucoup la nuit.
  • Gardez à côté de votre lit des t-shirts supplémentaires en coton que vous pourrez enfiler si vous avez des sueurs nocturnes.
  • Prenez une douche ou un bain d’eau tiède. Évitez l'eau très chaude.

Votre alimentation

  • Évitez les aliments ou mets épicés: ils augmentent la sensation de chaleur, chose que l’on essaie justement d’éviter lorsqu’on est déjà aux prises avec des bouffées de chaleur. Allez-y donc doucement avec les piments forts et la sauce piquante.
  • Réduiséz les boissons chaudes et celles qui contiennent de la caféine: la caféine, qu’on trouve bien évidemment dans le café, mais aussi dans certains thés, dans le chocolat et dans les boissons gazeuses de type cola, est un stimulant qui augmente le rythme cardiaque et la vasodilatation. Optez pour le déca.
  • Sirotez des boissons froides ou glacées: siroter une boisson froide ne fera pas disparaître vos symptômes vasomoteurs, mais cela vous aidera grandement à vous rafraîchir lorsque les bouffées surviendront. Les breuvages peu sucrés sont à privilégier: eaux aromatisées, tisanes glacées, eau pétillante, etc.
  • Essayez de boire de l'alcool avec modération: les boissons alcoolisées ont un effet vasodilatateur qui amplifie la sensation de bouffée de chaleur. Choisissez des verres de plus petit format ou optez pour des boissons peu ou pas alcoolisées. 

Votre activité physique

  • Bougez tous les jours selon votre activité favorite pour les atténuer, de même qu'atténuer la majorité des effets secondaires de l'hormonothérapie.

Votre stress ou vos angoisses

  • Pratiquez des respirations lentes et profondes lorsque vous sentez le début d’une bouffée de chaleur.
  • Essayez de rester calme sous la pression, car des émotions accrues peuvent provoquer une bouffée de chaleur.
  • Gardez un journal des moments où vous avez des bouffées de chaleur intenses pour voir quels changements seraient de mise.

Et les médicaments dans tout cela?

  • Parlez à votre médecin si votre situation est insupportable. Il pourrait vous donner des médicaments pour tenter d’atténuer les symptômes de bouffées de chaleur. 

En prenant soin de votre bien-être mental, émotionnel, et physique, vous serez mieux équipés pour faire face aux changements qui découlent de votre cancer avancé et de son traitement. Le rôle que vous jouez en prenant soin de vous-même est tout aussi important que n’importe quel médicament ou traitement.


Découvrez nos nouvelles capsules animées
Découvrez trois nouvelles capsules animées, aussi uniques et originales les unes des autres. Soyez à l’affût!
Voici la troisième - Le rôle de l'hormonothérapie


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Tout sur les effets de l'hormonothérapie - Juin 2021 en anglais

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Trucs et conseils - Bien manger durant votre traitement
Ressources en un clic

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Où est passée ma libido?
Cancer et sommeil-Que dois-je comprendre?
Apprendre à respirer, c’est essentiel!
5 trucs pour changer une habitude

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE