Nouvelles de PROCURE

octobre 12, 2018

Un, deux, trois… Go!

On a le cancer de la prostate? On bouge dès qu’on peut!

Nous avons parlé de l’importance de faire de l'exercice avec un diagnostic de cancer de la prostate. Pourquoi? Ne serait-ce que pour reprendre un peu de pouvoir sur sa vie, sur l’estime de soi et sur son image corporelle.

Pendant le traitement du cancer de la prostate, il est normal de ne pas éprouver un désir pour l’exercice, mais les médecins recommandent d’être aussi actif que possible au cours de votre traitement et rétablissement. L’activité physique régulière peut s’avérer utile pour:

  • améliorer votre humeur et votre estime de soi, et réduire le stress et l’anxiété
  • augmenter votre énergie et votre force
  • stimuler votre appétit
  • vous aider à dormir
  • vous aider à gérer les effets secondaires comme la fatigue, les nausées et la constipation

Bougez, quitte à en faire très peu au début. Même les personnes alitées sont capables de faire quelques mouvements à partir de leur lit.

On est très peu actif?

Si on est très peu actif, on s'adonne à la marche! La marche comporte très peu de risques, n'exige ni grands espaces ni équipement spécialisé, peut se pratiquer à l'intérieur comme à l'extérieur. De plus, la marche est très fonctionnelle, c'est-à-dire qu'elle facilite tous les autres aspects du quotidien (faire ses courses, son marché, etc.). Au fur et à mesure que vous vous sentez plus confiant, augmentez la fréquence, la vitesse ou la distance de marche.

Trouvez votre meilleur calendrier

Exercez votre activité au moment de la journée où votre degré d’énergie est optimal. Si vous ne pouvez pas effectuer une longue session d’exercice, divisez votre activité en plusieurs sessions courtes séparées par des pauses.

Partagez de nouvelles idées

Si vous avez retardé vos plans de pratiquer des activités ou des loisirs nouveaux et différents, c’est le moment pour les essayer avec un membre de notre famille ou un ami proche.

Intégrez l’exercice dans votre routine

La maison a encore besoin d’être nettoyée, la pelouse a encore besoin d’être tondue, et la voiture a encore besoin d’être lavée – toutes ces activités sont considérées comme un exercice ! Faire quelques activités chaque jour vous aidera à rester productif et actif.

Bouger, c'est bien, mais ce n'est pas suffisant! Pour vraiment se sentir mieux, il faut aussi travailler sur les autres facteurs de risques: arrêter de fumer, mieux manger, mieux dormir, gérer son stress. La santé, c'est un tout. Et il n’est jamais trop tard pour s'y mettre.

Un, deux, trois…Go!

Joignez-vous à nous pour la conférence de Josée Lavigueur. Cliquez ici pour vous inscrire. Vous pouvez la voir en direct en ligne ou sur place à l’Hôtel Dieu de Québec. Et c’est gratuit!

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2018

,

Un commentaire

  • Martin couture says:

    Tout à fait bougez, présentement je suis sur l’hormonothérapie pas toujours facile. Mais j’ai mis dans routine hebdomadaire musculation 2-3 fois semaines, de la marche pratiquement tout les jours et une partie de hockey par semaine. Sans oublier de la méditation.

    Tout une différence…Lâchez pas Messieurs !! 💪🏻😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE