Nouvelles de PROCURE

octobre 18, 2018

Le cannabis peut-il traiter le cancer? Peut-il causer le cancer?

Les recherches sur les bénéfices thérapeutiques du pot ne sont toujours pas concluantes. Le fumer, comme pour ce qui est de fumer le tabac, a été associé à des cancers du poumon et de la bouche.

Texte de Ben Waldman publié sur Macleans.ca le 17 octobre 2018
Adapté en français par PROCURE

Des témoignages suggèrent que le cannabis aurait aidé à traiter ou même à combattre le cancer pour certaines personnes, mais pour les plus grands chercheurs canadiens, de telles histoires ne sont que ça: des histoires.

La plupart du temps, ces observations ne sont pas basées sur des faits scientifiques. « Cela est principalement anecdotique », a déclaré Shawn Chirrey, directeur sénior des analyses à la Société canadienne du cancer. « Je ne veux pas invalider les expériences des gens. Nous voulons simplement que la recherche soit là pour appuyer les observations, pouvoir répondre clairement et dire s'il y a un avantage réel ou non. »

Selon M. Chirrey, jusqu’à maintenant, il n’y a pas d’essais cliniques significatives et considérables démontrant que le cannabis a des capacités thérapeutiques, ce qui explique pourquoi il n’est pas encore possible de faire des déclarations concluantes. Les études précédentes sur les inconvénients et les avantages potentiels de la substance ne tenaient pas systématiquement compte du contenu en THC, de la fréquence de consommation ou de la méthode d'ingestion, entre autres facteurs, qui, selon M. Chirrey, changera après la mise en place de la nouvelle législation.

Entre-temps, les recherches sur les avantages du cannabis, notamment l'augmentation de l'appétit des patients sous chimiothérapie ou la limitation des nausées, des vomissements et de la douleur, n'ont pas été concluantes, bien que certains chercheurs voient des résultats prometteurs. « En règle générale, nous avons besoin de reproduire les mêmes résultats d’essais cliniques pour pouvoir mettre en lumière les réels avantages d’une substance par rapport à un placebo », ajoute Shawn Chirrey.

En ce qui concerne le cannabis qui pourrait causer le cancer, M. Chirrey a déclaré que fumer cette substance présente un risque de cancer du poumon et de cancer de la bouche car la fumée de cannabis contient bon nombre des mêmes produits chimiques cancérigènes que le tabac. Les gens conservent généralement plus longtemps la fumée de cannabis dans leurs poumons, ce qui pourrait théoriquement présenter un risque supplémentaire. Certaines recherches suggèrent que les personnes qui utilisent du cannabis sur une base régulière courent également un risque plus élevé de développer un cancer du testicule. Cependant, étant donné que la majorité des fumeurs de cannabis fument également du tabac, il est difficile de déterminer laquelle de ces substances, sinon les deux, est plus directement associée au cancer du poumon, affirment M. Chirrey et Dr Bhatti.

« À l'heure actuelle, nous vous recommandons, si vous envisagez de consommer du cannabis en tant que patient atteint de cancer, d'avoir cette conversation avec votre médecin pour vous aider à prendre cette décision », a déclaré Shawn Chirrey.

Source et références
Publication intégrale de l’article de l’auteur. Version originale en anglais sur macleans.ca
Cliquez sur les hyperliens pour accéder aux références scientifiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE