Nouvelles de PROCURE

décembre 19, 2018

Cancer de la prostate: le bon médicament, au bon patient, au bon moment

Un nouvel essai clinique, mené partout au Canada, est considéré comme une avancée majeure en médecine de précision pour le cancer de la prostate et le premier du genre au monde.

L'essai clinique IND.234, mené par le Groupe canadien de recherche sur le cancer, utilise la technologie de biopsie liquide pour dépister les marqueurs génétiques (changements au niveau des gènes ou mutations) chez les patients atteints d'un cancer de la prostate avancé. Une biopsie liquide est une recherche de signes de cancer dans un liquide corporel, la plupart du temps dans le sang, mais parfois aussi dans l’urine, la salive, le sperme ou un autre liquide.

Après une analyse de sang (biopsie liquide), les patients dotés de marqueurs d’ADN spécifiques sont assignés à l'un des cinq nouveaux traitements qui traiteront leur forme unique de cancer de la prostate. Les chercheurs veulent savoir si les marqueurs identifiés lors du processus de dépistage peuvent aider à prédire quels patients réagiront le mieux par les traitements ciblés.

« Il existe un besoin urgent de trouver des traitements plus efficaces pour les hommes atteints d'un cancer de la prostate avancé. Le cancer d'un individu étant unique, une solution unique n'est peut-être pas la meilleure », déclare le Dr Kim Chi, oncologue médical et directeur médical à la BC Cancer responsable de l’essai. « Nous voulons identifier les hommes dont les cancers auront les meilleures chances de réagir aux nouveaux traitements médicamenteux expérimentaux que nous testons dans le cadre de cet essai. »

Jim, l'un des premiers participants à l'essai traité au Centre de cancérologie de l'Hôpital d'Ottawa, raconte son expérience: « Quand on m'a diagnostiqué pour la première fois un cancer de la prostate, j'ai compris que ce type de cancer n'était pas très encourageant. Lorsque mon oncologue m'a offert la chance de recevoir un nouveau traitement, j'étais prêt à essayer tout ce qui pourrait faire une différence. Ils ont envoyé mon sang pour qu'il soit analysé en Colombie-Britannique, puis j'ai été inscrit. C'était simple: maintenant, je prends mes médicaments et je surveille les effets secondaires. »

Innovation et collaboration dans la recherche canadienne

« La technologie et les calculs nécessaires pour étudier le cancer d'une personne en utilisant uniquement un échantillon de sang sont très novateurs et expérimentaux. Cette équipe a contribué à faire en sorte que des biopsies liquides fassent partie de la recherche clinique sur le cancer de la prostate », explique le Dr Alexander Wyatt, qui dirige l'analyse de l'ADN et est chercheur principal au Vancouver Prostate Centre et au Vancouver Coastal Health Research Institute.

IND.234 est le premier essai évaluant une approche de médecine de précision pour les patients atteints d'un cancer de la prostate avancé utilisant des biopsies liquides pour des tests génomiques.

Source:

News Release | IND.234 is the first prostate precision medicine trial to use liquid biopsies for genomic testing – November 27, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE