Nouvelles de PROCURE

juillet 23, 2019

Histoires de cas: Yvon et William

Nous avons déjà partagé les histoires de Jean-François et Michel, de même que celles de Laurent et Charles. Voici maintenant celles d'Yvon et William, extraites de la nouvelle édition Le cancer de la prostate - Comprendre la maladie et ses traitements, 2019

« […] Yvon, 73 ans, journaliste retraité »***

« Yvon a déjà subi un pontage coronarien. Son cancer de la prostate semble assez agressif: score 8 (grades 4 + 4 sur l’échelle de Gleason), stade T2 et taux d’APS de 20. Il désire un traitement qui permettra de maîtriser sa maladie et d’espérer une guérison. Étant donné son âge et ses antécédents cardiaques, on décide de ne pas recourir à la chirurgie, mais plutôt à la radiothérapie. En outre, l’ajout d’hormones pendant deux ou trois ans permettra une meilleure maîtrise à long terme de ce cancer agressif et augmentera les chances de survie. » (Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC, 2019, p. 118)

*** Comme Yvon a déjà eu des troubles cardiovasculaires et qu’il entreprendra une hormonothérapie, nous l’encouragerons à télécharger et à imprimer les deux fiches Une affaire de cœur, l’une s’adressant à Yvon (le patient) et l’autre à remettre à son médecin de famille.


« […] Willian, 71 ans, comptable à la retraite »

« À 71 ans, William est toujours aussi alerte et en bonne forme (aucun problème médical connu). Il est atteint d’un cancer de la prostate localisé de score 7 (grades 3 + 4 sur l’échelle de Gleason) et de stade T2, et son taux d’APS est de 10. Le médecin l’interroge sur ses antécédents familiaux et, lorsqu’il apprend que les parents de William sont décédés à 98 et 99 ans, il estime que son patient a sûrement, lui aussi, de belles années devant lui. Il lui propose donc les trois options de traitement (la surveillance active, la prostatectomie radicale et la radiothérapie) en lui expliquant les avantages et les inconvénients de chacune. William opte pour la prostatectomie radicale afin de maximiser ses chances de guérison à long terme. » (Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC, 2019, p. 106)


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaine YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2872 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
J’ai plusieurs options de traitements… Laquelle choisir?
Histoires de cas: Laurent et Charles
Histoire de cas: Jean-François et Michel

Outils pour vous et votre médecin de famille si vous débutez une hormonothérapie

 

Source et référence
Le cancer de la prostate - Comprendre la maladie et ses traitements; Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC; 5e édition entièrement revue et mise à jour, 2019. © Fred Saad et Michael McCormack, 2019 - Annika Parance Éditeur

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2019

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE