Nouvelles de PROCURE

janvier 7, 2020

Diagnostic – Testez vos connaissances

Testez vos connaissances se veut un petit jeu-questionnaire sympathique qui aborde cinq grands thèmes liés au cancer de la prostate: la prévention, les symptômes, le dépistage, le diagnostic et les traitements. Vous trouverez donc ci-dessous cinq questions testant vos connaissances, dont le quatrième porte sur le diagnostic. Vous trouverez les réponses en bas de page. Amusez-vous et apprenez-en davantage sur le cancer de la prostate!

Médecin et patient discutent des résultats de la biopsie et des traitements du cancer de la prostate

Testez vos connaissances en 5 questions

Lequel de ces énoncés est vrai
A. Un résultat élevé du taux d'APS permet de poser un diagnostic
B. Un toucher rectal anormal permet de poser un diagnostic
C. Une IRM de la prostate permet de poser un diagnostic
D. Une biopsie permet en général de poser un diagnostic
E. Aucune de ces réponses

L’urologue, qui procède à la biopsie, est également responsable de l’analyse des tissus prélevés
VRAI ou FAUX

Le cancer de la prostate est guérissable lorsque détecté tôt
VRAI ou FAUX

Un cancer diagnostiqué chez un homme jeune est plus grave que celui d’un homme plus âgé
VRAI ou FAUX

Les rayons X et/ou examens d’imagerie (CT scan) causent le cancer
VRAI ou FAUX


Réponse

Lequel de ces énoncés est vrai
Merci pour votre participation! La réponse est D! 

A. Un résultat élevé du taux d'APS permet d'établir un diagnostic
B. Un toucher rectal anormal permet d'établir un diagnostic
C. Une IRM de la prostate permet d'établir un diagnostic
D. Une biopsie permet en général d'établir un diagnostic
E. Aucune de ces réponses

Même s’ils sont très utiles, le toucher rectal et les différents dosages de l’APS ne suffisent pas pour diagnostiquer un cancer de la prostate. En présence de résultats anormaux ou en cas de doute, le médecin peut demander une échographie transrectale accompagnée d’une biopsie. Celle-ci consiste à prélever des petits morceaux de tissu prostatique afin qu’un pathologiste puisse les examiner au microscope et déterminer si le cancer est présent ou non. La biopsie permet habituellement de poser un diagnostic précis. 

L’urologue, qui procède à la biopsie, est également responsable de l’analyse des tissus prélevés
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

Comme mentionné dans la réponse précédente, c’est un pathologiste qui analyse vos échantillons. Le pathologiste est un médecin spécialisé dans l’étude des tissus humains. Son travail a pour but de mieux comprendre la maladie. Son rôle principal est de poser des diagnostics basés sur l’analyse microscopique des tissus prélevés (biopsie).

C’est donc lui qui vérifie si les tissus sont atteints d’un cancer. Il précise aussi le grade de ce dernier (un des éléments importants qui détermine l’agressivité du cancer). Par conséquent, il apporte une contribution essentielle puisqu'il oriente le médecin traitant vers le traitement le mieux adapté et le plus efficace pour le patient.

Le cancer de la prostate est guérissable lorsque détecté tôt
Merci pour votre participation. La réponse est VRAI!

Oui. Si le cancer est découvert suffisamment tôt, s’il reste confiné à la prostate et s’il est traité en temps opportun, on peut généralement le guérir. e traitement dépendra du type de cancer (le grade et score de Gleason, le stade et le taux d'APS), de l’âge du patient, de son espérance de vie et de son état de santé et de ses préférences.

Un cancer diagnostiqué chez un homme jeune est plus grave que celui d’un homme plus âgé
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

On a tort de penser que le cancer de la prostate des hommes plus jeunes est « pire » que celui des hommes plus âgés (on parle ici de tous les cancers en général). Bien des gens croient que les cellules cancéreuses se multiplient plus rapidement chez les hommes dans la cinquantaine parce que leur métabolisme est plus rapide que celui de leurs aînés. Cette affirmation est entièrement fausse. Si le cancer est de même nature au départ, son évolution sera semblable, quel que soit l’âge. Et, en principe, le traitement devrait être le même. Ce sont l’espérance de vie, les antécédents médicaux et les choix personnels qui feront la différence.

Les rayons X et/ou examens d’imagerie (CT scan) causent le cancer
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

Selon la Dre Sailaja Kamaraju, professeure adjointe à la Faculté de médecine du Wisconsin... « On ne pratique un CT scan que sur indication clinique; ce n’est pas un examen de routine. Or, la quantité de radiation émise lors d’une radiographie ou d’une tomodensitométrie est relativement faible, la dose de radiation étant inférieure à la dose annuelle à laquelle nous sommes exposés dans notre environnement quotidien. Les patients sont mal informés sur les risques de la tomodensitométrie, et certains d’entre eux, une très petite minorité, refusent de passer cet examen. Ils n’y gagnent rien, puisque le risque correspond à celui de la moyenne annuelle d’exposition dans notre environnement normal. En refusant cet examen, le patient perd la chance de recevoir un diagnostic critique qui pourrait lui sauver la vie. »


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Conférence qui pourrait vous intéresser

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Reconnaître les signes et symptômes
Maladies liées à la prostate

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Cancer de la prostate: Avez-vous dit zéro symptôme?
Les 5 principaux risques pour la santé des hommes
Test de l’APS: Oui, non, peut-être?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2019

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE