Quelles sont mes options de traitement ?

Quelles sont mes options de traitement ?

70 ans et moins

Les hommes dans la cinquantaine ou soixantaine ont plus de risques de décéder du cancer de la prostate que les hommes de 70 ans et plus. Cela n’est pas causé par un niveau d’agressivité plus élevé du cancer, mais plutôt par le fait que la maladie a plus le temps d’évoluer ou de réapparaître. Il est donc très important de traiter le cancer le plus rapidement possible.

En général, lorsque le cancer de la prostate est localisé, les traitements les plus efficaces sont la prostatectomie radicale ou la radiothérapie. Dans les deux cas, le taux de guérison est très élevé.

Par ailleurs, lorsque le cancer de la prostate est localement avancé, une combinaison de traitements est recommandée. Un cancer localement avancé peut désigner (1) une tumeur locale agressive (score de Gleason élevé), (2) un taux d’APS élevé ou (3) une tumeur qui semble déborder de la prostate. Les traitements recommandés sont la prostatectomie radicale, la radiothérapie, l’hormonothérapie ou une combinaison de ceux-ci. Une combinaison de traitements permet une meilleure guérison et une diminution des risques de récidives.

L’état de santé peut également influencer le choix de traitement. En effet, les patients atteints de maladies graves en plus du cancer de la prostate risquent de ne pas pouvoir subir une chirurgie importante telle que la prostatectomie radicale.  De ce fait, si le niveau d’agressivité du cancer est faible, la surveillance active est recommandée. Dans le cas d’une tumeur plus agressive, le médecin suggère plutôt la radiothérapie et/ou l’hormonothérapie.

Un des avantages de la radiothérapie est qu’elle convient à la fois aux patients en bonne santé qu’à ceux ayant un état de santé plus faible. Cependant, ce traitement possède un important inconvénient : il diminue les possibilités d’action en cas de récidive. En effet, après un traitement de radiothérapie, il n’est plus possible de recourir à la prostatectomie radicale si le cancer réapparaît. Plus précisément, la radiothérapie brûle les tissus de la prostate ce qui rend difficile de retirer la prostate par la suite sans causer de graves séquelles.

La prostatectomie radicale, quant à elle, permet une plus grande possibilité de traitements en cas de récidive. La radiothérapie peut donc être employée suite à la prostatectomie radicale. Étant donné que le risque de récidive est plus élevé chez les patients de moins de 70 ans cela explique pourquoi le traitement le plus recommandé est la chirurgie.

70 ans et plus

Le taux de décès associé au cancer de la prostate est plus faible chez les hommes de 70 ans et plus par rapport aux patients moins âgés. En effet, les hommes plus jeunes ont plus de risques de récidive, car ils ont plus de temps devant eux tandis que les hommes plus âgés ont plus de risques d’être emportés par une autre maladie.

À partir de 70 ans, le traitement généralement recommandé pour les patients atteints d’un cancer localisé à évolution lente est la surveillance active. La progression de la maladie peut être si lente que les inconvénients d’un traitement risquent de surpasser les symptômes du cancer lui-même. Bref, lorsque l’espérance de vie est inférieure à 10 ans et que le niveau d’agressivité du cancer semble faible, les médecins choisissent souvent d’attendre afin d’éviter de soumettre les patients à des traitements pénibles.

Si la maladie commence à progresser, l’hormonothérapie aidera à ralentir l’évolution de la maladie et atténuer les symptômes. Ce type de traitement peut suffire chez dans certains cas.

Si le cancer est plus agressif et commence à s’étendre au-delà de la prostate, une solution serait d’opter pour la radiothérapie ou une combinaison de celle-ci avec l’hormonothérapie.

Il peut arriver d’avoir recours à la prostatectomie radicale lorsque la tumeur est agressive, que le patient est en bonne santé et qu’il a une bonne espérance de vie.

Pour plus de détail sur les différentes options de traitement du cancer de la prostate, consulter la section Traitements.

Vous avez des questions? Parlez à un de nos professionnels de la santé.

Contactez notre ligne sans frais disponible 24/7 : 1 855 899-2873

 

NouvellesPas de commentaire

Laisser un commentaire