Nouvelles de PROCURE

avril 19, 2022

L’utilité des tests d’imagerie

Bien qu’elle ne remplace pas une biopsie de la prostate, l’utilité des tests d’imagerie peut aider dans la prise de décision.

En effet, les médecins utilisent de plus en plus la technologie d’imagerie pour faciliter le diagnostic et le traitement du cancer de la prostate. Ces tests aident à mesurer la taille de la tumeur, à voir s’il y a des signes de propagation du cancer et, si c’est le cas, à quel endroit dans le corps.

Et pour répondre à ces différentes questions, votre médecin pourrait utiliser différents tests d’imagerie pour examiner l’intérieur de votre corps et obtenir des images de vos os et de vos organes.

Les tests les plus souvent prescrits sont…

Révision médicale par le chirurgien-urologue Dr Thierry Lebeau le 23/03/2022

La tomodensitométrie (TDM)

Connue sous le nom de scan abdominal et pelvien ou TACO, la tomodensitométrie, ou TDM, utilise des rayons X diffusés à différents angles pour créer des images en trois dimensions des organes internes de votre corps. Comme le cancer de la prostate se propage souvent aux ganglions lymphatiques pelviens et abdominaux, votre urologue s’intéressera particulièrement à ces petits organes du système immunitaire et cherchera à savoir si le cancer s’y est logé. La TDM peut aussi s’employer avant un traitement par radiothérapie pour connaître les dimensions exactes de la prostate.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM)

Souvent plus précise que la tomodensitométrie, l’imagerie par résonance magnétique (IRM) emploie des forces magnétiques et des ondes radioélectriques (plutôt que des rayons X) pour réaliser une image en trois dimensions des organes internes de votre corps. L’IRM permet donc de voir si le cancer de la prostate s’est étendu dans d’autres tissus tels que les os, les ganglions lymphatiques et les vésicules séminales. L’IRM peut aussi être utilisée pour planifier un traitement, évaluer l’efficacité d’un traitement ou suivre l’évolution du cancer.

La scintigraphie osseuse

La scintigraphie osseuse est une technique d’imagerie qui sert à déceler la présence de cellules cancéreuses dans les os, c’est-à-dire là où le cancer de la prostate se propage le plus souvent. Votre urologue demandera généralement une scintigraphie osseuse si votre taux sanguin de phosphatase alcaline ou de calcium est élevé, si vous ressentez des douleurs aux os ou si votre urologue a diagnostiqué un cancer de la prostate plus agressif.

Sachez que ce ne sont pas tous les hommes atteints d’un cancer de la prostate qui ont besoin de passer des tests d’imagerie, donc ne vous inquiétez pas si on ne vous en prescrit pas. Si vous recevez une prescription pour ces tests et que cela vous inquiète, assurez-vous d’en informer votre médecin afin d’obtenir réponse à vos préoccupations.

Une avancée dans l’arsenal des tests d’imagerie…

La tomographie par émission de positrons ciblant le PSMA (TEP/TDM au PSMA)

La TEP-PSMA, un nouveau type de test d’imagerie, fait appel aux radiations pour trouver des cellules cancéreuses, mais pas n'importe quelles cellules. L’acronyme TEP/TDM au PSMA, quelque peu barbare, cache en réalité la combinaison de la tomodensitométrie (TDM) à la tomographie par émission de positrons (TEP) d’un radiotraceur ciblant l’antigène de la membrane spécifique de la prostate (PSMA). En détectant la présence d’une protéine — la PSMA — à la surface de cellules cancéreuses de la prostate, cette technique d’imagerie est capable de localiser la propagation du cancer dans le corps avec une efficacité supérieure à celle des techniques d’imagerie traditionnelles.

Cette technique devient plus accessible, mais il faut habituellement participer à une étude clinique pour pouvoir en profiter.

En cours de traitement comme après, le suivi médical est indispensable. Vos rendez-vous sont l’occasion d’échanger avec votre spécialiste ou de signaler tout nouveau symptôme qui vous inquiète. Surtout, n’hésitez pas à demander conseil à votre équipe soignante.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Biopsie, comprendre son rapport

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Faire face au cancer

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Qu’est-ce qu’un PI-RADS?
Mythes entourant la biopsie
Récidive: docteur, vais-je mourir?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2022

, ,

Retour
Nouvelles de PROCURE