Nouvelles de PROCURE

janvier 8, 2020

Traitements – Testez vos connaissances

Testez vos connaissances se veut un petit jeu-questionnaire sympathique qui aborde cinq grands thèmes liés au cancer de la prostate: la prévention, les symptômes, le dépistage, le diagnostic et les traitements. Vous trouverez donc ci-dessous cinq questions testant vos connaissances, dont le cinquième porte sur les traitements. Vous trouverez les réponses en bas de page. Amusez-vous et apprenez-en davantage sur le cancer de la prostate!

Bien connaitre ses options pour prendre une décision éclairée - Homme assis mains derrière le cou pensant aux choix de traitements de son cancer de la prostate

Testez vos connaissances en 5 questions

On peut traiter un cancer de la prostate avec des produits de santé naturels et des plantes médicinales
VRAI ou FAUX

En cas de cancer découvert d’un seul côté de la prostate, on peut n’enlever que la partie atteinte
VRAI ou FAUX

Si très petit, le cancer de la prostate peut disparaître tout seul
VRAI ou FAUX

Lequel de ces énoncés est faux? Le traitement d’un cancer localisé à la prostate peut inclure les options suivantes:
A. Une chirurgie radicale (prostatectomie radicale)
B. Une radiothérapie externe ou une curiethérapie
C. Une surveillance active
D. Une chimiothérapie

Aujourd'hui, les hommes peuvent vivre plusieurs années avec un cancer de la prostate avancé
VRAI ou FAUX


Réponse

On peut traiter un cancer de la prostate avec des produits de santé naturels et des plantes médicinales
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

Les médecines douce ou alternative ne sont pas fondées sur la recherche et il n’a pas été démontré qu’elles étaient efficaces et sûres pour traiter le cancer. Retarder ou refuser des traitements traditionnels pour recourir à des médecines douces - des produits de santé naturels ou des plantes médicinales - peut avoir de graves conséquences sur votre santé, dont la croissance de la tumeur cancéreuse ou la propagation du cancer à d’autres parties du corps.

Pour les nombreuses personnes qui ont déjà recours aux médecines douces, le manque de connaissances scientifiques au sujet de ces thérapies peut constituer un risque et occasionner, par exemple, des effets indésirables à cause d’un dosage inadéquat, d’une mauvaise utilisation du produit ou de l’interaction médicamenteuse entre deux traitements.

Cliquez ici pour en savoir davantage

En cas de cancer découvert d’un seul côté de la prostate, on peut n’enlever que la partie atteinte
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

Non. Même si le toucher rectal ou la biopsie de la prostate ne mettent le cancer en évidence que d’un seul côté, sur un seul lobe de la prostate, on sait qu’il s’agit souvent d’un cancer multifocal, c’est-à-dire que l’on retrouve généralement dans plusieurs sites, répartis dans toute la prostate. Pour cette raison, il est indispensable de faire l’ablation de l’ensemble de la glande en cas d’opération, ou de la traiter au complet en cas de radiothérapie externe ou de curiethérapie.

Si très petit, le cancer de la prostate peut disparaître tout seul
Merci pour votre participation. La réponse est FAUX!

Non, mais dans bien des cas, le cancer de la prostate évolue lentement et peut, pendant une longue période, ne pas provoquer de symptômes, ne pas se propager et ne pas mettre la vie du patient en danger. Chez les hommes âgés (de plus de 70 ans en général), il est fréquent qu’un cancer à évolution lente ne cause jamais de problème et que le patient décède d’autre chose. Lorsque tout indique que le cancer progressera lentement, le médecin préférera peut-être attendre une éventuelle manifestation de la maladie avant d’entreprendre un traitement. Il est important, dans certains cas, de mettre en balance les inconvénients du traitement et les risques que représente le cancer.

Lequel de ces énoncés est faux? Le traitement d’un cancer localisé à la prostate peut inclure les options suivantes:
Merci pour votre participation! La réponse est D!

A. Une chirurgie radicale (prostatectomie radicale)
B. Une radiothérapie externe ou une curiethérapie
C. Une surveillance active
D. Une chimiothérapie

La chimiothérapie est réservée pour les cancers métastatiques. Étant donné que la chimiothérapie cible généralement les cellules cancéreuses à croissance rapide, elle n’est pas recommandée chez les hommes atteints du cancer de la prostate à un stade précoce et dont la tumeur grossit lentement. Elle est le plus souvent utilisée pour traiter les hommes dont le cancer est de retour ou s’est propagé à une autre partie du corps après l'hormonothérapie.

Aujourd'hui, les hommes peuvent vivre plusieurs années avec un cancer de la prostate avancé
Merci pour votre participation. La réponse est VRAI!

Il existe plusieurs formes de cancer de la prostate, tout comme il en existe plusieurs causes, et l’évolution de la maladie varie beaucoup d’une personne à l’autre. Bien que les connaissances scientifiques se soient précisées au cours des 20 dernières années, il reste encore des progrès à faire avant que l’on maîtrise parfaitement tous les aspects de cette maladie sournoise. Cela dit, les traitements du cancer de la prostate se sont considérablement améliorés ces dernières années. Ainsi, il faut retenir que de nombreux hommes continuent d’avoir une vie productive longue et agréable en dépit de cette maladie.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Conférence qui pourrait vous intéresser

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Reconnaître les signes et symptômes
Maladies liées à la prostate

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Cancer de la prostate: Avez-vous dit zéro symptôme?
Les 5 principaux risques pour la santé des hommes
Test de l’APS: Oui, non, peut-être?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2019

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE