Nouvelles de PROCURE

juin 8, 2020

Le toucher rectal est-il toujours pertinent?

Les signes ne sont pas les symptômes que vous pouvez avoir, tels des symptômes urinaires, mais bien les faits objectifs que peut constater votre médecin. À l’heure actuelle, le toucher rectal est la méthode la moins onéreuse pour dépister, en parti seulement, le cancer de la prostate, car de nos jours, il est effectué en tandem avec un test de l’APS. C’était également la seule méthode qui existait avant l’arrivée du test de l’APS dans les année 80/90.

Le toucher rectal - dont l’abréviation la plus utilisée est le TR - ne présente aucun risque ni aucune contre-indication, sauf en cas de prostatite connue, d’hémorroïdes ou de fissure anale douloureuse. Le toucher rectal est-il pertinent? Selon l’Association des urologues du Canada et le Collège des médecins de famille - oui il est pertinent, mais a également ses limites.

Voyons ensembles ce qu’il en est

Il est vrai que cet examen est plutôt désagréable, mais il n’est pas douloureux (à moins d’avoir une prostatite non diagnostiquée) et ne dure que 10 à 15 secondes. Votre médecin introduit un doigt ganté et lubrifié dans votre rectum afin de palper votre prostate. Comme la plupart des cancers se développent dans la zone périphérique de la prostate, celle près du rectum, il est assez facile de détecter une anomalie.

À l’état normal, votre prostate est lisse et caoutchouteuse. En fait, une prostate saine est:

  • souple
  • spongieuse
  • lisse
  • symétrique
  • régulière et homogène

Lors du TR, votre médecin recherchera une anomalie, une bosse ou une induration (un durcissement) sur votre prostate. Il est important de souligner que les bosses et les indurations ne sont pas toutes cancéreuses: seulement une sur trois l’est. L’hypertrophie bénigne de la prostate, une calcification (une « pierre ») dans la prostate, de même qu’une inflammation de votre prostate peuvent également causer ces phénomènes. Votre médecin cherchera donc quelque chose d’anormale, qui en retour, requerra des tests additionnels. On ne parle pas de diagnostic à cet étape.

On sourcille quand...

Chez certains patients atteints du cancer de la prostate, le durcissement est très étendu et la bosse peut même déborder de la prostate pour toucher les tissus voisins. On peut soupçonner alors un cancer localement avancé. Ces données sont de première importance pour votre médecin de famille qui vous référera immédiatement vers un urologue et/ou pour aider votre urologue à identifier le stade de la maladie et donc le traitement approprié.

Ses limites

Mais le toucher rectal a ses limites. En effet, il ne permet pas d’examiner la prostate en entier. En outre, la majorité des cancers diagnostiqués au Canada le sont en dépit d’un examen physique et d’un toucher rectal normaux. C’est toutefois un examen de base nécessaire parce qu’il importe toujours de connaître l’état de la prostate. D’autant plus qu’il permet de temps en temps de détecter des cancers présents malgré un dosage de l’APS normal.

Test de l’APS et toucher rectal

Notez que ces deux tests sont souvent combinés pour accroître l'exactitude du dépistage. Sachez, toutefois, qu’aucun de ces tests ne permet de confirmer ou d'infirmer un diagnostic de cancer de la prostate. D'autres tests tels que l'échographie transrectale et la biopsie de la prostate sont nécessaires pour établir le diagnostic.

Les médecins et vous dans tout cela?

Selon le Collège des médecins de famille dans un article datant du mois de novembre 2019, le toucher rectal demeure une compétence clinique importante à acquérir et son utilité augmente lorsqu’il est utilisé conjointement avec d’autres outils diagnostiques. Le plus souvent, le TR est utilisé en urologie pour accéder de façon optimale à votre prostate par palpation par le rectum. Cependant, il existe d’autres indications pour cet examen, y compris l’examen des masses gastro-intestinales ou des saignements gastro-intestinaux ou comme l’évaluation des symptômes - souvent liés à une infection - de vos voies urinaires inférieures (votre urètre ou vessie, vos reins étant considérés comme voies supérieures). Ainsi, le Collège recommande fortement une formation médicale en ce sens pour les médecins résidents en médecine de famille.

Pour vous, cela veut dire comprendre pourquoi on effectue un toucher rectal et que les résultats peuvent être sans conséquences, donc normaux, ou encore anormaux… sans ou avec conséquences. En ce qui a trait au cancer de la prostate, si votre médecin de famille refuse de faire un TR ou même de le dépister avec les tests dont nous disposons aujourd’hui – test de l’APS et toucher rectal – il faut lui poser la question à savoir pourquoi et peut-être demander une référence si vous n’êtes pas convaincu de sa réponse, surtout si vous avez un facteur de risque (histoire familiale de cancer, de race noire, porteur d'un gène défectueux comme le BRCA, etc.).

Donc, pour tous, la meilleure approche demeure la même: il faut parler des pour et contre un dépistage du cancer de la prostate avec son médecin, selon votre âge et vos facteurs de risque, question de prendre une décision éclairée à ce sujet.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Reconnaître les signes et symptômes
Maladies liées à la prostate
Peut-on prévenir le cancer?

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Votre prostate, vous la connaissez?
6 conseils pour maintenir votre prostate en santé
Santé masculine - 10 erreurs à ne pas faire

Sources et références
Le cancer de la prostate - Comprendre la maladie et ses traitements; Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC; 5e édition entièrement revue et mise à jour, 2019. © Fred Saad et Michael McCormack, 2019 - Annika Parance Éditeur
Association des urologues du Canada. Recommandations de l’Association des urologues du Canada sur le dépistage et le diagnostic précoce du cancer de la prostate. Citer comme suit à l’origine: Can Urol Assoc J 2017;11(10):298-309.
http://dx.doi.org/10.5489/cuaj.4888
Collège des médecins de famille. Répercussions de la modification des lignes directrices pour l’examen rectal digital sur la formation des étudiants. Elliot Lass and Lucshman Raveendran, Canadian Family Physician November 2019, 65 (11) e497-e499
Ressources Santé - Examen par toucher rectal

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE