Nouvelles de PROCURE

juillet 17, 2020

Conseils pour aider à prévenir une HBP

Peut-on prévenir le grossissement de la prostate? La réponse courte est non, on ne peut pas prévenir une HBP. Pour la plupart des hommes, la prostate prend du volume avec l’âge, ce qui peut mener à une hypertrophie bénigne de la prostate ou prostate volumineuse.

L’hyperplasie bénigne de la prostate (HBP), ou hypertrophie bénigne de la prostate (HBP), désigne une augmentation de la taille de votre prostate due à une prolifération excessive (appelée hyperplasie) des cellules de la zone transitionnelle, c’est-à-dire la région de la prostate qui entoure l’urètre.

De fait, les 3 principaux facteurs de risque de l'HBP sont l'âge, les antécédents familiaux et l’origine raciale, que vous ne pouvez modifier. Même si vous ne pouvez pas contrôler tous les facteurs de risque d'HBP, de nombreux petits changements de style de vie peuvent aider à garder votre prostate en bonne santé.

Les changements de style de vie peuvent-ils aider?

Les changements de style de vie ne peuvent pas empêcher l'HBP, mais ils peuvent quand même être bons pour votre prostate. Ils peuvent également aider à soulager vos symptômes et éviter que votre problème ne s'aggrave. Pour commencer et sachant que l'embonpoint favorise l’augmentation de la pression abdominale sur la vessie, l'exercice et une alimentation saine pour le cœur peuvent aider à gérer votre poids, ce qui est excellent pour votre prostate. L'exercice aide également votre vessie à se vider à un rythme normal.

Pour contrôler les symptômes, il peut être utile de:

  • Évitez ou limitez la façon dont vous utilisez les décongestionnants et les antihistaminiques pendant les rhumes et les poussées d'allergies, car ils resserrent les muscles qui contrôlent le flux urinaire et rendent la miction (l’action d’uriner) plus difficile.
  • Faites des exercices pour renforcer vos muscles du plancher pelvien. Vous ne savez pas comment? Cliquez sur cette fiche d'information pour vous guider.
  • Limitez la quantité de caféine et d'alcool que vous consommez. L’alcool augmente le volume d’urine et réduit la sensation d’avoir envie d’uriner. Pour sa part, le café causerait un léger gonflement de la prostate, ce qui peut accentuer l’engorgement des voies urinaires.
  • Passez en revue tous les aliments et boissons que vous consommez quotidiennement, car certains peuvent irriter votre vessie. Outre la caféine et l'alccol, le chocolat, les fruits et les jus de fruits très acides, les mets épicés peuvent rendre votre vessie plus nerveuse et entraîner des envies pressantes d’uriner.
  • Assurez-vous de bien vous hydrater également (1,5 à 2 litres par jour), mais réduisez la quantité de liquides que vous buvez en soirée, surtout avant d'aller au lit.
  • Pratiquez la « double miction » Urinez autant que possible, puis détendez-vous quelques instants, puis urinez à nouveau. Vous aurez plus facilité à le faire en position assise que debout.
  • Allez uriner sans trop attendre lorsqu'une envie urgente se fait sentir, pour ne pas trop distendre la vessie.

Et n’attendez surtout pour consulter un médecin. Si l’augmentation du volume de votre prostate est un phénomène naturel, les problèmes urinaires ne le sont pas.


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Conférence qui pourrait vous intéresser

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Reconnaître les signes et symptômes
Maladies liées à la prostate
Peut-on prévenir le cancer?

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Votre prostate, vous la connaissez?
J’ai mal à la prostate. Est-ce un cancer?
Les plantes, amies de la prostate?

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2020

, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE