Nouvelles de PROCURE

juillet 28, 2022

Cette chaleur m’étouffe!

Canicule veut dire oh là là que cette chaleur m’étouffe! Plusieurs personnes estiment que vivre au Québec est un privilège en raison des quatre belles saisons offertes, toutes aussi charmantes les unes des autres… à leur façon.

Après avoir bravé le froid de l’hiver, mangé de la tire d’érable et changé vos pneus au printemps, nous voici è l’aube de la saison estivale, grouillante d’activité, de verdure et de chaleur. Les belles journées et soirées chaudes peuvent être les bienvenues, mais les grosses canicules, peut-être pas!

Vague de chaleur

Tiré directement du site du Gouvernement du Québec

On fait référence ici aux vagues de chaleur intenses avec des facteurs humidex très élevés. En fait, au Canada, des avertissements de chaleur sont diffusés par Environnement Canada lorsque l’on prévoit que l'une des conditions suivantes vont durer pendant au moins une heure:

  • une température de 30 °C ou plus et un indice humidex de 40 ou plus;
  • une température de 40 °C ou plus.

La définition de chaleur extrême varie selon les régions. En moyenne, la température doit se situer entre 31 et 33°C le jour et entre 16 et 20°C la nuit, pendant trois journées consécutives.

Précautions à prendre

En période de chaleur extrême, le corps a plus de difficulté à se refroidir et à maintenir sa température dans les limites de la normale. Dans de telles périodes, votre état de santé peut se détériorer rapidement.

Vous pouvez prendre certaines précautions pour améliorer votre confort et diminuer les risques pour votre santé ou celle de vos proches.

Hydratez-vous suffisamment

  • Cela peut sembler évident, mais buvez beaucoup d’eau sans attendre d’avoir soif. Suivez les indications de votre médecin concernant la quantité de liquide à boire, s’il y a lieu.
  • Évitez de consommer des boissons alcoolisées, car l’alcool peut aggraver la déshydratation.

Rafraîchissez-vous souvent

  • Prenez une douche ou un bain frais aussi souvent que nécessaire. Baignez-vous dans une piscine si c’est possible;
  • Rafraîchissez votre peau avec une serviette mouillée plusieurs fois par jour. Par exemple, appliquez des linges humides froids sur le visage, les bras et le cou, et vaporisez de l’eau froide sur le visage;
  • Passez quelques heures par jour dans des endroits climatisés ou plus frais de votre résidence. Si des lieux publics climatisés ou des piscines publiques, des jeux d’eau, des pataugeoires, des plages ou des parcs ombragés sont accessibles dans votre région, allez y passer quelques heures afin de vous rafraîchir.

Protégez-vous de la chaleur

  • Réduisez vos efforts physiques;
  • Portez des vêtements légers, amples et de couleur pâle. Portez un chapeau à large bord fait d’un tissu permettant la circulation de l’air;
  • Planifiez vos activités physiques pendant les périodes les moins chaudes de la journée (par exemple, avant 11 h ou après 18 h).

Fermez les fenêtres, les rideaux ou les stores lorsque le soleil brille. Ventilez si possible votre résidence lorsque la nuit est fraîche.

Utilisez au minimum les appareils qui dégagent de la chaleur (cuisinière, four, sécheuse, télévision, luminaires, etc.).

Donnez des nouvelles à vos proches et n’hésitez pas à demander de l’aide à votre entourage pendant les périodes de fortes chaleurs:

  • les personnes plus vulnérables devraient inviter régulièrement leurs proches (familles, voisins, amis);
  • les proches des personnes âgées en perte d’autonomie ou vivant seules devraient régulièrement leur rendre visite.

Surveillez la diffusion d’avertissements de chaleur et suivez les recommandations d’Environnement Canada ou de la direction de santé publique de votre région.

Quand consulter

D’autres symptômes nécessitent toutefois l’intervention rapide d’un médecin, c’est-à-dire dans un délai de moins de 2 heures. Il faut se rendre immédiatement à l’urgence ou composer le 9‑1‑1 si vous présentez un ou plusieurs des symptômes, tels de la difficulté à respirer ou des signes d’un coup de chaleur, entre autres (voir liste complète des symptômes ici).


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos webinaires PEP animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaire à revoir
Fracture de la hanche? Non merci! Santé des os au masculin

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous.
Votre prostate vous parle

Articles de blogue de PROCURE qui sauront vous éclairer
Chaque semaine, nous publions un article de blogue. En voici quelques-uns pour vous.
Mangez coloré SVP!
Parfaits croquants aux petits fruits
À vos soupes… estivales!
Marinades délicieuses pour vos grillades
Salades fraîcheur à déguster

Sources et références
Incluses dans les pages du site et articles de blogue

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2022

,

Retour
Nouvelles de PROCURE