Nouvelles de PROCURE

août 15, 2018

Ottawa investit 378 millions pour plus de 400 projets de recherche en santé

La Presse

Publié le 13 août 2018 à 13h12 | Mis à jour le 13 août 2018 à 13h17

 

Le gouvernement fédéral octroie du financement - dont 32 millions à l’Université de Montréal - à plus de 400 projets de recherche en santé, allant du diagnostic du cancer de la prostate à la prévention des hémorragies post-partum.

 

La ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, a annoncé lundi matin les récipiendaires des subventions, à l’Université de Montréal, où elle a notamment visité un laboratoire de recherche contre le cancer piloté par le Dr Marc Therrien.

Ce dernier a d’ailleurs reçu une subvention de 3,2 millions $ pour étudier le dérèglement d’une chaîne d’événements moléculaires à la source d’un grand nombre de formes de cancer. Son objectif est de trouver des cibles pour de nouveaux médicaments anticancéreux.

Au total, 378 millions $ ont été accordés à 405 projets, proposés par des chercheurs se trouvant un peu partout au Canada.

L’argent provient des deux plus importants programmes des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), soit le concours de subventions Projet et le concours de subventions Fondation. Ces deux concours furent lancés à la fin de 2017.

Les chercheurs en début de carrière, soit ceux qui ont été nommés à un premier poste universitaire depuis moins de cinq ans, ont obtenu 82 de ces subventions. Onze ont par ailleurs été accordées à des projets axés sur la recherche en santé autochtone.

Selon le gouvernement, chaque investissement de 100 millions $ dans la recherche en santé représente 1800 emplois pour des chercheurs et des stagiaires.

Autres nouvelles qui pourraient vous intéresser

Québec, un pilier mondial de la recherche en théranostique-imagerie moléculaire

Bientôt un diagnostic par simple prise de sang?

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE