Nouvelles de PROCURE

mars 31, 2021

Inquiet de vos symptômes? Quand consulter?

Votre prostate, cette toute petite glande sexuelle responsable de votre capacité à féconder un ovule, peut devenir capricieuse avec l’âge. En effet, elle peut entraîner des des signes et symptômes forts ennuyants et dans certains cas, alarmants. Inquiet de vos symptômes? Quand consulter! est un article pour vous si vous approchez de la cinquantaine. 

Bien que vous vieillissez en beauté et en sagesse, votre prostate peut décider de vous  rendre la vie un peu moins agréable par des signes a priori inquiétants- comme du sang dans votre sperme ou dans votre urine – ou des symptômes comme uriner souvent. Certains signes et symptômes surviennent sans avertissement et d’autres progressent graduellement au fur et à mesure que les mois et les années avancent.

Alors que votre prostate vous parle et vous demande gentiment de consulter un médecin, plusieurs d’entre vous, et nous en savons quelque chose, consultent Dr Google à la recherche d’un remède maison, pour ne pas dire un produit de santé naturel qui règlera vos visites au petit coin ou les signes qui vous inquiètent.

Donc quand consulter?

Vos problèmes urinaires sont de plus en plus nombreux?

Se lever la nuit pour uriner plusieurs fois et/ou mal vider votre vessie n’est pas normal. D’ailleurs, mal vider votre vessie veut dire urine stagnante, un nid parfait pour la prolifération de bactéries pouvant mener à une infection urinaire ou à une inflammation de votre prostate. Ces symptômes urinaires sont souvent liés à une prostate volumineuse (HBP), un phénomène naturel. Bien que cette affection soit tout à fait bénigne, il est important de consulter pour en avoir le cœur net. 

Votre prostate vous fait mal et vous faites de la fièvre?

Vous souffrez peut-être d’une prostatite bactérienne aiguë. Consultez immédiatement votre médecin ou rendez-vous à l’urgence si vous avez de la fièvre, des frissons ou des douleurs en plus de symptômes urinaires. La plupart des cas peuvent être guéris avec des antibiotiques. Vous pouvez également avoir besoin de médicaments pour soulager la douleur ou l'inconfort. 

Vous avez des douleurs persistantes dans la région pelvienne et/ou des difficultés d’éjaculation?

La prostatite chronique, également appelée syndrome de douleur pelvienne chronique, est un problème de prostate courant. Elle peut causer des douleurs dans le bas du dos, dans l'aine ou à l'extrémité du pénis. Si vous avez ces symptômes, consultez. Le traitement peut nécessiter une combinaison de médicaments, une intervention chirurgicale et des changements de mode de vie. 

Votre sperme est rouge?

Vous percevez du sang dans votre sperme? Si vos saignements durent plus d’un mois (sauf en cas de biopsie récente de la prostate) ou si une masse peut être perçue ou sentie dans votre scrotum ( communément appelé poche), consultez. Si vous n’avez aucun de ces signes et que vous avez plus de 35 ans, vous devrez tout de même consulter un médecin, mais avec un répit de quelques semaines. 

Votre urine est rosée ou rouge?

Si vous constatez une grande quantité de sang dans votre urine (urine rouge vs rosée), si vous avez plus de 50 ans ou si vous avez un gonflement des pieds ou des jambes en plus d’une hypertension artérielle (votre pression est haute), consultez. Votre médecin vous fera passer une batterie de tests pour en trouver la cause. 

Vous êtes incapable d’uriner? 

Vous prenez des bains ou appliquez des débarbouillettes d’eau chaude sur votre vessie? Rendez-vous immédiatement à l’urgence, car vous faites un blocage urinaire. Souvent une conséquence de l’HBP, un blocage peut mener à des séquelles permanentes à votre vessie, de là l’importance de consulter rapidement. 

Vous avez 50 ans ou vous avez une histoire familiale de cancer de la prostate ou vous êtes un homme noir? Maintenant pour un dépistage du cancer de la prostate. Sournois et silencieux, le cancer de la prostate, le plus répandu des cancers masculins, est guérissable à un stade précoce, donc lorsque confiné à votre prostate. 

Messieurs, votre devise devrait être de consulter un médecin si vous avez des symptômes étranges. Retarder une consultation avec un médecin ne fera qu’empirer le problème, sinon votre anxiété. Vous devriez consulter également si vous êtes à risque d’un cancer de la prostate. Mieux vaut prévenir ou guérir!


Prenez le temps nécessaire pour consulter chacune de nos pages sur ce site Web, de même que notre chaîne YouTube, question de vous familiariser avec la maladie, nos conférences ou webinaires animés par des experts, les ressources disponibles et le soutien qui vous est offert.

Vous avez des questions ou des préoccupations? Surtout, n’hésitez pas. Contactez-nous au 1 855 899-2873 pour discuter avec une infirmière spécialisée en uro-oncologie. C’est simple et gratuit, comme tous nos services d’ailleurs.

Webinaires qui pourraient vous intéresser
Génétique ou histoire familiale – Septembre 2020
Facteurs de risque et dépistage – Septembre 2020

Pages de notre site qui pourraient vous intéresser
Vous voulez en savoir davantage? Vous n’avez qu’à cliquer sur un des liens ci-dessous
Comment réduire son risque
Cancer de la prostate - Signes et symptômes
Quels sont les tests de dépistage et est-ce pour vous

Nouvelles de PROCURE qui pourraient vous intéresser
Chaque semaine, nous publions un article blogue. En voici quelques-uns pour vous
Les suppléments: mythes vs réalité vs votre porte-monnaie
La D: vitamine ou hormone? Et pourquoi est-elle importante?
J’ai mal à la prostate. Est-ce un cancer?
Les plantes, amies de la prostate?

Sources et références
Facteurs de risque du cancer de la prostate – cancer.ca
Le cancer de la prostate – Comprendre la maladie et ses traitements; Fred Saad, MD, FRCSC et Michael McCormack, MD, FRCSC, 4e et 5e éditions

Rédigé par PROCURE. © Tous droits réservés – 2021

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour
Nouvelles de PROCURE